Festival de l'Assomption: Nathalie Simard ravit les spectateurs

Nathalie Simard se produisait vendredi soir au Festival... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Nathalie Simard se produisait vendredi soir au Festival de l'Assomption du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Près de 2000 personnes se sont déplacées, vendredi soir au Festival de l'Assomption du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, pour entendre Nathalie Simard.

La chanteuse semblait en forme malgré ses récentes péripéties avec la Municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc. Elle a offert une performance chaudement acclamée par la foule. Si la plupart des chansons étaient tirées de son répertoire habituel, la chanteuse a aussi interprété quelques succès qui avaient été moins entendus au cours des dernières années, comme Amour de paille. Des danseurs ont même effectué une chorégraphie en tenant des bâtons enflammés pour accompagner l'oeuvre musicale.

Les organisateurs du Festival avaient d'abord demandé à Nathalie Simard de présenter un spectacle d'une heure. Or, la chanteuse a insisté pour présenter la version complète de son spectacle. Elle a confié qu'à la suite de son litige avec la Saint-Mathieu-du-Parc, elle avait reçu beaucoup de courriels d'encouragement. La tête d'affiche de la soirée voulait donc profiter au maximum de cette opportunité de chanter.

Par ailleurs, la chanteuse a profité de son entrée sur scène pour lancer une flèche au conseil municipal de Saint-Mathieu-du-Parc. «Je remercie le sanctuaire pour nous permettre de faire du bruit!», s'est-elle écriée.

Dans les minutes qui ont précédé le spectacle, une surprenante tranquillité envahissait l'esplanade. Pierre Montreuil, coordonnateur des communications au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, a expliqué que le Festival fournissait un environnement calme et relaxant pour la population et les touristes. «Au quotidien, les gens se précipitent à gauche et à droite. La tenue d'un festival spirituel permet de donner un temps d'arrêt aux gens en leur fournissant un endroit paisible», indique-t-il.

Pronostic favorable

À n'en pas douter, le spectacle de Nathalie Simard était l'un des moments forts du Festival de l'Assomption. D'autres événements ont cependant profité d'une popularité inattendue. «La messe en plein air de jeudi a rassemblé 1200 personnes sur l'esplanade. Il est rare d'avoir une telle assistance à ce stade-ci du Festival. La messe a été suivie par une procession aux flambeaux et par une fête au cours de laquelle quatre Oblats ont assuré l'animation musicale. Pendant le spectacle, nous avons vu bon nombre de personnes âgées s'installer avec leur chaise, même s'il commençait à se faire tard», souligne Jonathan Houle, coordonnateur du Festival.

S'il est encore trop tôt pour dresser un bilan complet de l'événement, les coordonnateurs de observent un achalandage additionnel. «Nous avons des assistances qui nous laissent entrevoir la suite de l'événement de façon positive. La tendance est à la hausse et nous n'en sommes qu'à mi-chemin dans le Festival. C'est très encourageant», affirme Pierre Montreuil.

L'organisation pouvait en effet compter sur de nouveaux outils pour annoncer le Festival. «Concernant nos stratégies de visibilité, nous avons ajouté l'affichage urbain à nos moyens de communication. Nous avons également investi dans des panneaux de 8 pieds par 8 pieds. La promotion s'est même étendue jusqu'à l'extérieur du pays, notamment aux États-Unis. Nous attendons d'ailleurs 70 autobus au cours du week-end», ajoute M. Montreuil.

Le Festival se poursuit

D'ici lundi, d'autres activités seront offertes aux visiteurs dans le cadre du Festival. Il y aura notamment présentation d'une pièce de théâtre de Cap-Jeunesse samedi, dimanche et lundi, à 11 h 15 et à 18 h. Des messes en créole seront présentées les mêmes jours, à 12 h. Il y aura également des récitals de chant samedi et dimanche, à 12 h 30. Aussi, la chanteuse Paule Landry sera en spectacle samedi soir à 21 h, alors que dimanche, ce sera au tour de la chorale Notre-Dame de Miami d'animer la soirée. La première messe de l'Assomption et la messe des marcheurs aura lieu dimanche à 16 h.

Lundi, en clôture du Festival, il y aura un chemin de croix de la communauté haïtienne à 10 h 30, une prière d'intercession pour les malades à 15 h, une fête culturelle haïtienne à 17 h, une prestation du groupe Effata avec Pierre-Olivier Tremblay à 19 h 30, et un spectacle de Viateur Caron à 21 h 30. Il est possible de consulter la programmation complète du Festival de l'Assomption sur le site Internet du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap au www.sanctuaire-ndc.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer