Festival de l'Assomption: le Sanctuaire ouvre grand ses portes

Cette année, les pèlerins auront droit à deux... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Cette année, les pèlerins auront droit à deux prédications par jour afin d'offrir l'opportunité à plus de gens d'y assister.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La sixième édition du Festival de l'Assomption s'est mise en branle ce dimanche sous le thème «Et si j'ouvrais la porte». C'est à un réel rassemblement auquel sont conviés les visiteurs qui sont attendus au nombre de 50 000 d'ici le 15 août au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

La 6e édition du Festival de l'Assomption a... (Stéphane Lessard) - image 1.0

Agrandir

La 6e édition du Festival de l'Assomption a connu un début prometteur alors que les gens étaient présents en grand nombre aux célébrations de dimanche. 

Stéphane Lessard

«C'est le sommet de notre saison. Ça va être un moment très fort», assure Pierre-Olivier Tremblay. Celui-ci en est à ses toutes premières célébrations en tant que recteur de la basilique et est emballé par l'ambiance qui règne sur les terrains du Sanctuaire durant ces neuf jours de festivités.

Dimanche, pour la première journée d'activités, ce dernier semblait déjà satisfait. «On a eu une belle affluence. On a eu des célébrations toute la journée et les gens étaient au rendez-vous», constate-t-il.

Le thème de cette année veut rappeler la difficulté, mais aussi l'importance de franchir des étapes dans la vie même si cela implique de laisser des choses derrière soi. «C'est un symbole. Dans la vie, on a des étapes, des transitions à vivre. On est prêt à un certain moment pour des changements. Ouvrir la porte, c'est laisser des choses derrière et y entrer», expose-t-il.

Dans les prochains jours, une scène sera érigée sur le terrain du Sanctuaire qui offrira une vue sur le fleuve. Dès jeudi, des artistes de la région viendront s'y produire à tour de rôle. Pour le début de la portion festive du festival, c'est le recteur lui-même qui occupera la scène avec un groupe de musiciens et chanteurs constitué de quatre pères oblats. «Ce spectacle, c'est pour fêter les 200 ans de la présence des Oblats», précise le père Tremblay.

Vendredi, Nathalie Simard et sa fille s'y produiront en compagnie de leurs musiciens. Elles offriront des pièces qui ne proviendront pas toutes du répertoire religieux, mais qui seront tout de même de circonstance.

Paule Landry animera la soirée de samedi sur la scène extérieure. Le dimanche soir promet d'être explosif alors qu'une chorale haïtienne viendra s'y produire. Pour le recteur, il était indispensable de souligner la grande participation de la communauté haïtienne au festival année après année. «Il y a une grande affluence de la diaspora d'Haïti qui vient se retrouver ici. Le 14 au soir sera festif avec des chants très dynamiques», promet-il.

Viateur Caron viendra clore l'événement le lundi 15 août.

Une procession aux flambeaux se déroulera tous les soirs dès 20 h 15. Contrairement aux éditions précédentes, les pèlerins auront droit à deux prédications par jour, à 14 h et à 19 h. «On s'ajuste d'une année à l'autre. En faisant une prédication par jour, on s'est dit qu'on aurait peut-être plus de gens réunis dans nos assemblées. Cette année, on est revenu à deux opportunités. Il y a des gens qui sont plus disponibles le jour, d'autres le soir. Au fond, ce n'est pas le nombre de gens dans l'assemblée qui compte, c'est l'occasion qu'on donne aux gens de le vivre», souligne le recteur.

Pierre-Olivier Tremblay souhaite rendre le Sanctuaire plus accessible aux jeunes familles. Cette année, il n'y aura pas de changements en ce sens, mais les éditions futures pourraient voir apparaître une offre plus diversifiée. «On veut développer une offre plus adaptée aux familles: une aire de repos, de jeux, du contenu plus accessible. On n'est pas là, mais c'est vers ça qu'on s'en va.»

Les conférences spirituelles et les célébrations eucharistiques seront diffusées quotidiennement à 19 h à CogecoTV du 7 au 15 août (en reprise le lendemain à 14 h). Ces émissions seront également disponibles par le service de vidéo sur demande pour les abonnés de Cogeco.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer