IDE Trois-Rivières dévoile sa campagne touristique 2016

La directrice du tourisme chez IDE Trois-Rivières, Yolaine... (François Gervais)

Agrandir

La directrice du tourisme chez IDE Trois-Rivières, Yolaine Masse, est fin prête pour la saison estivale 2016.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Grâce à un investissement de 300 000 dollars, Trois-Rivières sera à l'affiche tout l'été aux quatre coins du Québec. En effet, Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières mettre en branle dès lundi sa plus grande campagne estivale des dernières années sous le thème Ratez pas l'été.

«Trois-Rivières en a beaucoup à offrir. Que ce soit ses festivals, ses restaurants, son histoire, son fleuve, les visiteurs y trouvent leur compte. Sous une volonté de présenter les personnalités multiples de la ville, son offre abondante et son intensité au pied carré, et ce, spécialement durant la période estivale, le thème prend tout son sens. L'été passe vite, mais à Trois-Rivières, on le vit intensément», a expliqué la directrice du tourisme chez IDE Trois-Rivières, Yolaine Masse, lors du lancement tenu vendredi à la gare maritime.

L'objectif derrière cette campagne est d'augmenter la notoriété de la ville et d'inciter les gens à la choisir comme destination de court séjour. Le thème a pris son envol à la suite d'une démarche commune entre IDE Trois-Rivières, la Corporation des événements de Trois-Rivières et la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières. Des éléments clés se retrouveront donc dans quelques affichages communs aux trois acteurs cet été.

Le message se retrouvera tantôt à la télévision, tantôt aux abords des grands axes routiers, en passant par le web, les médias sociaux et les relations de presse. Géographiquement, les efforts seront concentrés à 60 % dans la grande région de Montréal, 15 % à Québec et 25 % ailleurs dans la province.

Une nouveauté cette année: le mot-clic #TRes3R fera son apparition, soutenu par de l'affichage local, afin que les gens se l'approprient et le partagent abondamment. En lien avec cette initiative, des Instagramers seront sollicités pour promouvoir la ville sur les réseaux sociaux.

Quant aux visiteurs, ils bénéficieront d'outils mis à jour facilitant leur séjour à Trois-Rivières. Le plan de ville (50 000 exemplaires), le guide des circuits (25 000) et la carte vélo (5000) restent les meilleurs alliés pour ne rien manquer des différents attraits ou pour découvrir la ville sous un autre jour.

«À Trois-Rivières, l'industrie touristique génère annuellement des recettes de 306,6 millions de dollars ainsi que 6132 emplois directs et indirects. En 2014, quelque 2,8 millions de personnes ont visité la ville. 82 % étaient des excursionnistes et 18 % étaient des touristes. 30 % des visiteurs s'y rendaient pour des vacances ou loisirs», a conclu Mme Masse, citant les données les plus récentes de Statistique Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer