Saint-Élie-de-Caxton a encore la cote

Saint-Élie-de-Caxton continue d'avoir la cote auprès des touristes.... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Saint-Élie-de-Caxton continue d'avoir la cote auprès des touristes.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Élie-de-Caxton) Le début d'été maussade n'a nullement diminué la capacité d'attraction du village de Saint-Élie-de-Caxton auprès des touristes. Selon le bureau d'information touristique de la municipalité, plus de 60 000 personnes sont passées par Saint-Élie au cours de la dernière haute saison, ce qui représente un nouveau record d'affluence.

Le renouvellement du contenu des audio-guides en 2014 a continué d'attirer d'anciens et de nouveaux touristes à Saint-Élie. Les Fêtes du 150e anniversaire de la localité ont joué un rôle important dans la recette gagnante, de même que l'arrivée d'un marché public.

De plus, le sentier botanique a été animé par la présence d'une pianiste et par un concours de contes. Mais selon Paul-André Garceau, la pierre angulaire du succès du tourisme à Saint-Élie demeure encore et toujours l'univers de Fred Pellerin.

«La popularité de Fred demeure très forte. Les gens aiment Fred, ils aiment ce qu'il fait, ils le suivent dans ses spectacles, ils ont lu ses contes, ils ont vu ses films. Et les gens nous parlent aussi qu'il a fait une chanson pour La Guerre des tuques avec Céline Dion, une autre personnalité très aimée», commente le coordonnateur du tourisme de Saint-Élie, en soulignant au passage que le récent Félix remporté par Fred Pellerin pour l'album (Plus tard qu'on pense) meilleur vendeur de l'année va aussi apporter beaucoup.

Les touristes arrivant à Saint-Élie en voyage organisé ont été plus nombreux cette année. Le village accueille généralement autour de 75 autocars. Cette année, quelque 90 autocars ont été comptabilisés, provenant encore une fois de Montréal et de ses couronnes nord et sud ainsi que de la région de Québec pour la plupart.

«Le contenu de l'audio-guide est aimé, poursuit M. Garceau. Les gens ont soif de rire et de s'évader. Saint-Élie est de plus en plus aimée, les gens viennent pour se faire raconter des choses. Il y a eu du monde tout l'été, beau temps ou pas. On est fier de voir les gens être fidèles à Saint-Élie, de voir des gens qui sont venus une fois et qui reviennent avec un beau-frère, des amis.»

La haute saison touristique a pris fin avec l'Action de grâce, mais l'équipe touristique est déjà à finaliser la préparation de sa huitième Féerie de Noël qui aura lieu du 4 décembre au 2 janvier. Douze soirées seront à l'horaire en 2015-2016, comparativement à six l'an dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer