Un nouveau service pour les croisiéristes s'implante à Trois-Rivières

Deux artisans du nouveau tour opérateur québécois établi... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Deux artisans du nouveau tour opérateur québécois établi à Trois-Rivières: Jérémie Gabourg, conseiller, web et marketing, et Annie Thibeault, présidente-directrice générale de Cruise Concierge Canada.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Signe indéniable que Trois-Rivières devient un pôle important dans le monde des croisières, avec une hausse du nombre de bateaux et la construction prochaine d'une gare maritime, une nouvelle entreprise d'envergure provinciale vient d'y voir le jour afin de desservir l'ensemble des ports d'escale du Saint-Laurent.

Faire une tournée des microbrasseries, découvrir la poésie de Trois-Rivières, s'envoler en hydravion pour une expérience gastronomique: voilà autant d'expériences qui seront offertes par Cruise Concierge Canada aux croisiéristes indépendants appelés à débarquer au parc portuaire.

Et la clientèle de croisières des huit autres ports d'escale du Québec auront aussi droit à un service de conciergerie et une gamme d'excursions thématiques privées, de qualité et flexibles, grâce à l'initiative d'une femme d'affaires trifluvienne, Annie Thibeault. Celle-ci est d'ailleurs la présidente-directrice générale de ce premier tour opérateur québécois à proposer en direct un tel accueil sur mesure.

Pour cette propriétaire d'agence de voyages, la demande était grandissante de la part des voyageurs indépendants qui souhaitent vivre des expériences personnalisées sortant des sentiers battus. L'ensemble des circuits est disponible à www.cruiseconciergecanada.com, une plateforme élaborée afin d'inspirer les touristes et faciliter la planification de leurs escales.

Selon Mme Thibeault, l'attractivité d'une destination pour les passagers qui planifient leur prochaine croisière réside en grande partie dans les possibilités d'excursions nouvelles et originales aux ports d'escale.

«Les passagers qui aiment sortir de l'ordinaire seront comblés par l'offre de service que nous leur présentons et par la commodité que nous leur offrons à toutes les étapes de leur expérience. À titre d'exemple, un couple souhaitant organiser une activité spéciale afin de souligner son anniversaire de mariage le pourra désormais en communiquant avec nous à l'avance», explique celle qui parle ainsi d'un «véritable service de concierge».

Avec Cruise Concierge Canada, l'offre d'expériences authentiques se diversifie dans les différents ports d'escale du Québec: les Îles-de-la-Madeleine, Gaspé, Havre-Saint-Pierre, Sept-Îles, Baie-Comeau, Saguenay, Québec, Montréal et évidemment Trois-Rivières. Une diversité, dit-on, qui jouera un rôle déterminant dans les choix de destinations de potentiels croisiéristes.

Les voyageurs indépendants ont une approche plus individualisée quant à l'organisation de leurs voyages et préfèrent organiser eux-mêmes leurs visites terrestres. Généralement plus expérimentés, ils savent tirer profit, semble-t-il, de l'abondance des outils de planification à leur disposition pour construire leur séjour, qu'il s'agisse de la réservation de leur hébergement pré ou post croisière, du choix de transport ou encore de la sélection des activités à faire sur place. En croisière, cette clientèle cherche donc à personnaliser son expérience en escale et préfère prendre part à des excursions différentes et répondant à leurs passions diverses.

«Sachant que le Québec est une destination de plus en plus fréquentée par les croisiéristes et qu'une proportion grandissante de ces voyageurs préfère planifier eux-mêmes leurs activités, Cruise Concierge Canada représente un service complémentaire à l'offre existante», précise Mme Thibeault, visiblement satisfaite du projet-pilote réalisé cet été.

La directrice générale de Tourisme Trois-Rivières, Yolaine Masse, réagit «très positivement» à l'arrivée d'une telle compagnie en sol trifluvien, d'autant plus que son bureau recevait parfois des demandes spéciales qui pourront maintenant trouver réponse.

Alors que la moitié des 16 bateaux de croisière prévus cette année restent à venir, un nombre légèrement supérieur de navires sont déjà attendus l'an prochain. Et quatre ont même réservé leur escale au port de Trois-Rivières pour 2017.

Finalement, il a été possible d'apprendre que la construction de la gare maritime destinée à bien accueillir les croisiéristes se mettra en branle le 8 septembre prochain pour une utilisation à partir du printemps 2016. Le gouvernement du Québec a déjà confirmé une contribution de 168 000 dollars pour ce projet évalué à un demi-million de dollars.

Appelée à commenter le fait que le chef conservateur Stephen Harper injectera 52 millions de dollars dans les terminaux de croisière de Québec et Montréal, mais qu'il n'a rien annoncé la veille pour Trois-Rivières lors de son passage dans la cité de Laviolette, Mme Masse a préféré s'abstenir.

De son côté, le maire Yves Lévesque ne s'en offusque pas, présumant que les dossiers des deux grands ports avaient peut-être déjà été déposés. «Si c'est une enveloppe globale, on devrait en avoir», a simplement indiqué celui qui se réjouit de la venue de Cruise Concierge Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer