Tourisme Mauricie lance une vaste campagne publicitaire

:Le directeur général de la Cité de l'énergie,... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

:Le directeur général de la Cité de l'énergie, Robert Trudel, et le directeur général de la Corporation de l'Amphithéâtre Cogeco, Steve Dubé travaillent ensemble pour favoriser le tourisme dans la région. Les deux hommes sont devant le nouvel amphithéâtre de Trois-Rivières.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'industrie touristique de la Mauricie s'unit pour séduire la clientèle des autres régions du Québec. À l'heure où l'Amphithéâtre Cogeco s'apprête à ouvrir ses portes et présenter le premier spectacle du Cirque du Soleil inspiré de l'univers de Beau Dommage et que la Cité de l'énergie propose sa nouvelle aventure Dragao de sa série d'Amos Daragon, Tourisme Mauricie lance une campagne publicitaire afin de promouvoir la belle d'à côté.

Valerie Bourgeois, président du conseil d'administration de Tourisme... (Émilie O'Connor) - image 1.0

Agrandir

Valerie Bourgeois, président du conseil d'administration de Tourisme Mauricie, en compagnie du directeur général de l'organisme, André Nolet, et de la directrice communications et services aux membres, Catherine Cournoyer.

Émilie O'Connor

Pas moins de 95 entreprises se sont unies dans cette stratégie publicitaire, ce qui représente des investissements totaux de 1,2 million $. Une nouvelle publicité régionale sera dès la mi-juin diffusée à l'antenne des chaînes de télévision du Québec. «Notre défi, faire naître dans le coeur des Québécois le rêve des vacances et le désir d'évasion», explique Valérie Bourgeois, présidente du conseil d'administration de Tourisme Mauricie. 

«Avec le spectacle Dragao et le Cirque du Soleil, qui seront au coeur de notre positionnement, la Mauricie rayonnera à travers tout le Québec.»

Le directeur général de Tourisme Mauricie, André Nollet, affirme que cette importante «offensive publicitaire» est le fruit de «douze ans d'efforts, de discussions et de concertation».

«Nous y sommes enfin arrivés. Nous avons un forfait Mauricie tout à fait original et unique [...] avec deux spectacles majeurs et l'appui des attraits complémentaires. Ça fait longtemps qu'on attendait ça», souligne M. Nollet. 

La mise en commun des efforts de l'industrie touristique de la Mauricie se traduit dans un premier temps par une campagne publicitaire ainsi que par un nouveau guide touristique de même que la création de forfaits regroupant les deux grands spectacles présentés à Trois-Rivières et Shawinigan. 

À partir de 234 $ par personne, ces forfaits permettent de jumeler des billets pour ces deux spectacles à des visites d'attraits de la région -  comme le Musée québécois de culture populaire et la Vieille prison de Trois-Rivières, le Musée Boréalis, le Musée du premier ministre Jean Chrétien, l'exposition Tout feu tout flamme ou le parc national de la Mauricie - ainsi qu'une ou deux nuitées et déjeuners dans dix hôtels de la région, incluant des établissements de Bécancour et Nicolet.

«Nous avons besoin de travailler ensemble pour nous démarquer. Ces forfaits font en sorte que les gens vont passer plus de temps en Mauricie et ainsi dépenser plus ici», soutient Steve Dubé, le directeur général de la Corporation de l'Amphithéâtre Cogeco. «C'est toute l'économie qui va en profiter. Ce n'est pas en divisant qu'on va réussir, mais c'est en travaillant ensemble. Il est possible d'avoir avec ces forfaits une nuitée pour seulement 30 $.» 

Favorable, selon Trudel

Cette synergie nouvelle entre l'industrie touristique de la région est favorable, note Robert Trudel, le directeur général de la Cité de l'énergie. Il confie que la vente des billets pour la première saison de Dragao, ce nouveau spectacle de la série Amos Daragon, créé par l'auteur de la région Bryan Perro, est influencée par cette mise en commun des efforts et de l'offre touristique. 

«Nous avons vendu trois fois plus de billets cette année qu'à pareille date de la première saison d'Amos Daragon», précise avec enthousiasme M. Trudel. «Nous avons maintenant un train avec deux grosses locomotives [les spectacles de l'Amphithéâtre Cogeco et de la Cité de l'énergie].»

Mauricie gourmande

Par ailleurs, une soixantaine d'entreprises proposent dans le guide Forfaits et sorties 2015 une foule d'activités pour la saison estivale. On vise avec cet outil «les familles,les épicuriens, les amateurs de plein air, de culture, de camping et de détente». Une toute nouvelle initiative prendra son envol au cours des prochains jours. Nommée Mauricie gourmande, cette offensive publicitaire regroupe 36 entreprises de la région et vise à séduire les adeptes d'agrotourisme et de produit du terroir. Ces deux campagnes représentent des investissements de 149 375 $. 

Tourisme Mauricie poursuit en parallèle sa campagne de promotion sur les réseaux sociaux et le Web. Le blogue et le site Internet de l'organisme voué à la promotion du tourisme dans la région voient d'ailleurs leur popularité grandir. En date du 6 mai dernier, 495 000 visites avaient déjà été enregistrées sur blogue.tourismemauricie.com, soit davantage que le nombre de visites de l'année précédente, où 493 000 visites avaient été enregistrées pour toute l'année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer