Du nouveau au parc de l'île Melville

L'activité d'Arbre en arbre compte plus de 100...

Agrandir

L'activité d'Arbre en arbre compte plus de 100 jeux aériens au parc de l'île Melville.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le parc de l'île Melville à Shawinigan propose deux nouveautés pour la saison, soit l'inauguration de deux chalets-yourtes sur l'île Banane, et un ajout au parcours d'Arbre en arbre. Les chalets-yourtes viennent bonifier l'offre d'hébergement sur le site du parc, qui propose déjà 147 terrains de camping plus traditionnel, deux yourtes «prêtes à camper» mais sans services, ainsi qu'une auberge ouverte à l'année.

«Les chalets-yourtes visent à aller chercher une clientèle qu'on n'a pas. C'est du plus haut de gamme, avec des dalles chauffantes, un puits lumineux, une toilette et une douche», décrit la directrice générale du parc de l'île Melville, Marie-Louise Tardif, en confirmant que l'élément camping demeure «la vache à lait» du parc.

Pour ce qui est de l'activité d'Arbre en arbre, elle compte plus de 100 jeux aériens pouvant plaire aux aventuriers de tous âges. Quatre types de parcours d'hébertisme sont aménagés, dont un de grandes tyroliennes. Cette année, c'est le parcours des Jeunes aventuriers qui a été bonifié. «Notre parc d'hébertisme est un des plus gros au Québec. Et chez nous, c'est l'activité la plus populaire chez les familles. On a entre 13 000 et 14 000 clients par année», détaille Mme Tardif.

Outre les infrastructures de camping et l'activité d'Arbre en arbre, le parc de l'île Melville offre l'accès gratuit à une falaise d'escalade et à des sentiers pédestres. On peut aussi y louer des embarcations nautiques. «On a sept kilomètres de voie navigable entre ici et le barrage de Grand-Mère, avec plein de petites îles dont certaines sont habitées», illustre la directrice du parc en évoquant les beautés de la rivière et des paysages qui la bordent.

Pendant ce temps à l'île Saint-Quentin

Le parc de l'île Saint-Quentin à Trois-Rivières est en processus de restructuration administrative depuis l'arrivée en poste de son nouveau directeur général, Stéphane Lamothe, en février dernier. Pour l'instant, comme les responsables du site se concentrent sur cet aspect organisationnel avant de réévaluer l'approche, l'image et l'offre de services du parc, M. Lamothe parle d'un «statu quo sur les activités» pour l'été 2015.

Le site sera comme à l'habitude ouvert à la population invitée à profiter de sa plage, de sa piscine, de sa piste cyclable et de sa passerelle d'interprétation favorisant l'observation de la faune et de la flore, mais le côté événementiel sera mis de côté pour cet été. Le cinéma en plein air, en collaboration avec Ciné Campus, sera par contre de retour les mercredis de juillet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer