Première journée de croisière occupée à Trois-Rivières

Le Marina a accosté mardi matin à Trois-Rivières.... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Marina a accosté mardi matin à Trois-Rivières. Il transporte 1250 passagers et compte 800 employés. Il arrive de Montréal à destination de Southampton, en Angleterre.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La première journée de la saison des croisières en a été une vraie. Près de 1500 touristes ont débarqué mardi à Trois-Rivières pour visiter les attraits touristiques et profiter des charmes du centre-ville.

Debbie et Clay Burch, de la Caroline du... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Debbie et Clay Burch, de la Caroline du Nord, en étaient à leur première visite à Trois-Rivières.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Susan Grace habite Innisfil, en Ontario.... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste) - image 1.1

Agrandir

Susan Grace habite Innisfil, en Ontario.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Le bateau de luxe M/V Marina a inauguré la saison des croisières en 2015. Avec ses 1250 passagers et ses 800 membres d'équipage, le bateau est arrivé tôt hier matin, en provenance de Montréal. Sa destination est Southampton, en Angleterre, au bout d'une traversée de 16 jours qui passera notamment par Québec, Sydney (Nouvelle-Écosse), Saint-Jean (Terre-Neuve-et-Labrador) et Dublin (Irlande). Ses passagers proviennent entre autres du Canada, des États-Unis et de l'Angleterre.

Le MS St-Laurent Prestige s'est pointé en fin d'après-midi, lui qui devait arriver quelques heures plus tôt. Le bateau provenait du lac Ontario et prenait la direction de Québec, lui aussi en fin de soirée. Parmi les 216 passagers, on notait une majorité de Français.

La journée qui s'annonçait pluvieuse a finalement fourni plusieurs heures au sec pour amorcer une saison bien remplie.

«On attend 18 bateaux et 7500 passagers cette année. C'est la plus grosse année pour les croisières», se réjouit Yolaine Masse, directrice générale de Tourisme Trois-Rivières.

Il faut remonter en septembre 2012 pour noter l'arrivée d'un premier grand navire de croisière. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis pour l'équipe de Tourisme Trois-Rivières.

«On a plus d'expérience, souligne Mme Masse. Chaque fois, ce sont des gens différents qu'on accueille, alors il faut s'adapter. Mais la formule est bien rodée», commente Mme Masse, sur place hier matin avec environ six personnes afin de discuter avec les touristes du Marina.

Susan Grace, de la ville d'Innisfil en Ontario, en était à son premier passage à Trois-Rivières. Cette dame se décrit comme étant une amoureuse de l'histoire et a été impressionnée par les maisons ancestrales de la terrasse Turcotte, située juste en face du port.

«C'est magnifique ici. Et les maisons ont été bien préservées», raconte Mme Grace, qui se promettait de suivre le circuit patrimonial.

Ce circuit met l'accent sur certains points incontournables du centre-ville comme le jardin des Ursulines et fait une belle place aux panneaux d'interprétation portant notamment sur les découvreurs. Debbie et Clay Burch, de Raleigh en Caroline du Nord, ont grandement apprécié la découverte de Trois-Rivières via ce circuit patrimonial. «On a vu des statues, des parcs, des monuments, des églises. Il y a beaucoup d'histoire ici et on a appris beaucoup», observe

Mme Burch à propos de leur première visite à Trois-Rivières.

En plus de fouiner dans les commerces du centre-ville, les touristes ont pu visiter des musées comme Boréalis, aller faire un tour au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et aller manger à la cabane à sucre chez Dany. Parlant de produits de l'érable, ceux-ci sont toujours très populaires auprès des touristes étrangers.

«Le sirop d'érable est le gros vendeur. Souvent, c'est un produit qu'ils n'ont pas goûté, surtout les Européens. Ils connaissent le produit, mais sont étonnés de voir qu'on peut faire des beurres aromatisés, des vinaigrettes», dit  Suzie Beaulieu, propriétaire du commerce Tout-à-l'érable du secteur Saint-Louis-de-France.

Ce n'était pas la première présence de cette entreprise de transformation des produits de l'érable à la tente d'accueil des croisiéristes. L'an dernier, le commerce avait été sur place durant trois jours.

«On a été très satisfait», affirme Mme Beaulieu, qui sera de retour pour les autres passages de navires de croisière en 2015.

Le Le M/V marina

- construit en 2011

- capacité de 1250 passagers

- 800 membres d'équipage

- 629 cabines

- 11 ponts accessibles aux passagers

- 237,8 mètres de long (785 pieds)

- 32 mètres de large (106 pieds)

- sept restaurants, boutiques, salle d'entraînement, piscines, piste de jogging, discothèque

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer