La justice sociale comme cheval de bataille

Diane Vermette... (Olivier Croteau)

Agrandir

Diane Vermette

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Même si le domaine communautaire s'est imposé à elle par hasard en 1984, Diane Vermette s'est découvert une vraie passion et a fait le choix d'y consacrer sa carrière. Impliquée dans plusieurs organisations depuis ses débuts, celle qui souligne ses 20 ans au sein du Comité logement de Trois-Rivières, fait de la justice sociale son cheval de bataille.

La notion de partage ayant toujours fait partie de sa vie, Diane Vermette estime que plusieurs épreuves ont contribué à lui faire adopter le domaine communautaire comme carrière.

«Lorsque j'avais huit ans, ma grand-mère s'impliquait pour la Société canadienne du cancer. Faire quelque chose gratuitement pour des gens qu'on ne connaît pas, je crois que ça peut m'avoir éveillé à ce genre de chose», confie-t-elle.

À cela s'ajoute le fait d'avoir été prestataire de l'aide sociale dans sa jeunesse qui a contribué à lui ouvrir les yeux en ce qui a trait à la misère humaine. 

«J'imagine que la combinaison de tous ces événements a orienté ma façon de vivre et de voir les choses.»

Depuis plus de 20 ans, Diane Vermette a mené de grandes batailles pour permettre  une meilleure justice sociale à tous. Elle s'est impliqué notamment au conseil d'administration du Front d'action populaire en réaménagement urbain qui est un regroupement national pour le droit au logement (FRAPRU), au Carrefour d'aide aux non-syndiqués (CANOS), à la Table de concertation des femmes et au Comité du logement.

En plus d'être présidente du Regroupement d'éducation populaire de la Mauricie, Mme Vermette souligne actuellement ses 20 ans au sein du Comité logement de Trois-Rivières. Toujours dans le but d'offrir une meilleure justice sociale, sa conviction est de faire la promotion des droits des locataires et du logement social.

Tous ces titres lui ont d'ailleurs permis de recevoir le grand prix Mauriciennes d'influence 2017, dans la catégorie Santé, services sociaux et communautaires. Même si Diane Vermette consacre toutes ses énergies à défendre la justice sociale dans le cadre de son travail,  elle n'a toutefois pas l'habitude de recevoir autant d'éloges. 

«C'est un honneur pour moi de recevoir un tel prix de reconnaissance pour l'ensemble de ma carrière, même si j'étais certaine de ne pas gagner en raison des grosses pointures qui étaient en nomination en même temps que moi», souligne-t-elle.

Se qualifiant elle-même comme étant une personne intense, Diane Vermette n'a pas peur de défendre des dossiers plus complexes. 

«Je me dis souvent que si on ne faisait rien, rien ne bougerait. C'est certain que ce n'est pas toujours facile de se battre pour certains dossiers, car on ne voit pas toujours les gains que l'on fait, mais quand je me fais dire que mon travail est important pour certaines personnes, ça me pousse à me battre encore plus pour eux», avoue-t-elle.

La récompense ultime pour Mme Vermette est cependant de pouvoir faire une différence dans la vie des gens qu'elle aide dans le cadre de son travail. «Ça m'apporte tellement quand quelqu'un me dit que j'ai fait la différence dans sa vie et que si je n'avais pas été là, ils n'auraient pas su ce qu'ils auraient fait. C'est donc le top des récompenses que je pourrais recevoir», précise-t-elle.

Les années passent, mais la passion pour le domaine communautaire et la justice sociale ne s'essouffle pas pour la sexagénaire. «Venir travailler n'a jamais été une corvée pour moi, c'est pourquoi tant que je vais pouvoir le faire physiquement, je vais continuer encore à le faire, je vais être présente. Je pense que j'ai encore des choses à offrir ici, donc je ne vois pas quand je vais arrêter pour de bon.»

Malgré ses nombreuses obligations, Diane Vermette s'estime tout de même choyée de pouvoir réussir à profiter de la vie, tout en conciliant son travail et sa passion pour le voyage.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer