Aider Haïti à partir de Shawinigan

Le docteur Joseph Sylvain... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le docteur Joseph Sylvain

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

Le docteur Joseph Sylvain est né en Haïti et a immigré au Québec en 1972. Le sort de son pays d'origine a toujours continué à préoccuper ce médecin de famille qui pratique à Shawinigan. Depuis des années, il recueille et envoie des livres, des vêtements, de l'équipement médical et des médicaments dans ce pays qui peine à émerger de la pauvreté et d'une désorganisation qui handicape son développement.

Joseph Sylvain a fait ses études de médecine à l'Université de Michoacan, au Mexique, de 1975 à 1980, et son internat à l'hôpital Georgetown en Guyane. Puis en 1984, il a complété un programme pour les médecins étrangers au New Jersey, et il est rentré au Québec en 1985. Il a par la suite complété sa formation à Montréal et s'est établi dans le secteur Grand-Mère en 1992. 

Le Dr Sylvain est membre fondateur de la Coop de solidarité santé le Rocher, qui abrite le groupe de médecine familiale de Grand-Mère, et pratique aussi aux centres d'hébergement Laflèche et Saint-Maurice à Shawinigan.

D'aussi loin qu'il se souvienne, il a voulu être médecin, et quand on lui demande depuis quand il s'implique pour améliorer les conditions de vie en Haïti, il répond qu'il «a toujours fait ça». Il a entre autres fondé et dirige encore l'organisme à but non lucratif Action Québec - Plateau central, qui vient en aide aux plus démunis du pays. 

«Je continue à soutenir les Haïtiens vivant tant en Haïti qu'à l'extérieur dans leurs études. Depuis plusieurs années, j'envoie des médicaments et des dons au révérend pasteur Charbonneau et son épouse qui s'occupent de plus de 1000 enfants à Port-au-Prince», donne-t-il comme exemple, en ajoutant qu'il s'assure «d'avoir toujours un contact solide en Haïti pour être certain que les choses envoyées vont à la bonne place».

En 2012, avec la collaboration de la Ville et des citoyens de Shawinigan, il a recueilli les fonds et les matériaux nécessaires pour construire une bibliothèque à Hinche, sa ville natale. Une délégation d'une douzaine de bénévoles de Shawinigan s'était rendue en Haïti pour voir à l'aménagement de la bibliothèque. À cette occasion, deux conteneurs comprenant 9000 livres, 400 sacs de vêtements, 21 lits et matelas et une valeur de 100 000 $ en médicaments avaient entre autres été acheminés vers le pays. Beaucoup d'équipement et de mobilier hospitaliers ont été donnés par des institutions de la région lors de fermetures ou de renouvellements.

«Quatre conteneurs de 40 pieds ont été envoyés en Haïti durant les cinq dernières années. Mes patients, les infirmières du GMF et du Centre Laflèche me donnent toujours des choses pour envoyer en Haïti. Le CSSS de l'Énergie a donné tous les équipements médicaux désuets durant les deux dernières années. D'ailleurs, nous avons un conteneur qui sera envoyé prochainement à l'hôpital Sainte-Thérèse à Hinche», précise le médecin qui a lui-même réalisé des voyages humanitaires en Haïti, notamment dans une clinique santé.

Le docteur Sylvain contribue certes à moderniser les infrastructures médicales dans son pays d'origine, mais pour lui, l'acheminement de livres semble tout aussi important. «Je crois que plus un peuple est instruit, plus il peut avoir les moyens de sortir de sa misère. Les gouvernements ont tendance à garder le peuple dans l'ignorance, et comme ça, ils peuvent le manipuler à leur guise», observe-t-il. Et pour qu'Haïti s'en sorte et cesse de dépendre de sa diaspora pour survivre, il croit au principe imagé de «montrer à pêcher au lieu de donner du poisson aux gens».

Le docteur Sylvain est aussi en train d'élaborer un projet de construction d'un orphelinat assorti d'un système de parrainage d'enfants. En racontant son parcours et en énumérant ses accomplissements, notre Tête d'affiche insiste pour remercier toutes les personnes qui l'ont aidé et ont épousé sa cause à travers les années, autant ses collègues que ses patients, la communauté shawiniganaise élargie, ainsi que les membres de l'Église évangélique, dont il fait partie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer