Le sport pour motiver les jeunes

Simon Adams... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Simon Adams

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Simon Adams est éducateur au service de garde de l'école de Pointe-du-Lac depuis une quinzaine d'années. Mais le trentenaire ne s'est jamais contenté que de superviser les jeunes matin, midi et à la fin des classes. Avec un collègue, il a mis sur pied des équipes de sport scolaire, question de canaliser l'énergie des enfants, tout en développant leur estime de soi et leur sentiment d'appartenance à l'école.

Son expérience d'animateur au camp du Lac en Coeur a guidé Simon Adams d'une façon naturelle vers son métier d'éducateur en service de garde. «J'ai toujours aimé animer. J'aime la nature, j'aime jouer dehors. J'aime travailler avec les enfants, développer des liens», décrit-il en évoquant son choix de carrière.

M. Adams a commencé son cheminement d'éducateur en service de garde dans l'équipe d'Éric Gauthier, décédé d'un cancer en 2012 à 41 ans. Il y a neuf ans, les deux hommes ont décidé de développer le sport parascolaire en créant d'abord une équipe de football. «Il n'y avait pas de sport autre que ce qu'on faisait comme activités au service de garde, et on voulait donner la possibilité aux jeunes d'avoir des équipes. C'est là qu'Éric Gauthier nous a demandé, à moi et Benoît Gauthier, le concierge, de faire une équipe de football», raconte-t-il.

Après le football, des équipes de hockey cosom, de basketball, de soccer, de hockey sur glace, de volleyball et de cheerleading ont été formées. Les jeunes qui en font partie pratiquent et jouent le midi et après l'école, et participent à des tournois la fin de semaine. La constitution des équipes sportives a notamment été perçue comme une solution aux conflits et à l'agressivité qui se manifestaient sous divers degrés dans la cour de récréation.

«Il y a 15 ans il y avait plus de violence. Depuis la création des équipes sportives, ça a diminué. Mais en plus d'éliminer le contexte de violence à l'extérieur, ça créé une fierté, une unité, un sentiment d'appartenance, une estime de soi pour les jeunes», énumère Simon Adams.

Le sentiment d'appartenance est lié à l'école, certes, mais aussi à la communauté de Pointe-du-Lac, comme en fait foi le choix du nom des équipes scolaires, les Seigneurs, aussi associé à Pointe-du-Lac. Comme on l'entend souvent, Simon Adams confirme que la possibilité de jouer au football, par exemple, est un facteur de motivation de certains jeunes à aller à l'école.

«C'est un mode de vie qu'on essaye de développer, une attitude, une discipline naturelle», résume l'éducateur en ajoutant que certains jeunes qui ont commencé à jouer au football au primaire à Pointe-du-Lac le font maintenant à Lennoxville avec succès.

Simon Adams s'implique aussi à son école pour la cause de Leucan. Depuis une dizaine d'années, il incite les élèves à participer au Défi Têtes rasées et à des campagnes de collecte de fonds comme une vente de garage et un lave-auto, toujours au profit des enfants atteints de cancer. Plus de 10 000 $ ont été amassés par les élèves et le personnel de l'école depuis 10 ans.

Dans un autre domaine d'activités, Simon Adams est un acteur de la scène culturelle mauricienne. Il a joué et joue encore avec plusieurs formations musicales, et depuis des années, il figure dans l'organisation du Festival de la solidarité musicale Widewood. «Le festival en est à sa 18e année. Je n'étais pas là au premier mais j'ai participé au deuxième, et depuis ce temps, je suis dans l'organisation. On est rendus à deux scènes et on présente plus de 25 groupes par année; des groupes de la relève, de tous les genres. Ça a débuté avec un party de cour, et on est rendus aux abords d'Hérouxville, dans l'ancien site du camp Richelieu. On accueille entre 350 et 500 personnes», précise Simon Adams, aussi impliqué depuis plus de 10 ans dans l'organisation de la fête nationale à Saint-Boniface, via la Société Saint-Jean-Baptise locale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer