Le meilleur ami du parc national

Robert Cyr, un visage bien connu au parc... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Robert Cyr, un visage bien connu au parc national de la Mauricie.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

On écouterait les aventures de Robert Cyr pendant des heures. Véritable coureur des bois des temps modernes, ce citoyen du secteur Grand-Mère est assurément le meilleur ami du parc national de la Mauricie qu'il a fréquenté plus de 1000 fois au cours de sa vie, seul ou en groupe.

Lorsqu'il s'est installé à Grand-Mère, avec sa famille, il y a 38 ans, ce chirurgien originaire du Nouveau-Brunswick s'est assuré de choisir une maison qui lui donnerait facilement accès à la nature, là où il pourrait vraiment décompresser et recharger ses batteries. Le parc national lui offrait une collection sans pareille de 150 lacs qu'il a immortalisés pendant 40 ans grâce à la photographie, sa deuxième grande passion après la médecine.

«J'aimais faire des sentiers hors piste, partir avec ma boussole, des cartes topographiques, mes deux fils et parfois mon épouse», raconte-t-il, les yeux brillants.

Sa profession, qui le gardait occupé de 70 à 80 heures chaque semaine, prenait toute la place et moins fréquentes ont été ses visites dans le parc pendant cette période.

Toutefois, depuis sa retraite, il y a six ans et demi, le vice-président d'Info-Nature Mauricie s'en donne à coeur joie et s'emploie à collaborer à la mission de l'organisme qui consiste à mettre en valeur l'espace naturel extraordinaire qu'est le parc national de la Mauricie.

L'homme a un intérêt prononcé pour la faune et la flore. Armé de sa caméra et bien sûr, d'une bonbonne de poivre de cayenne, juste au cas, Robert Cyr adore s'évader dans les bois pour étudier les plantes, analyser les pistes laissées par les animaux et observer leurs comportements.

On ne se lasse pas de l'entendre parler du fond d'écran de son ordinateur. C'est un véritable trophée pour un tel chasseur d'images. Il s'agit d'une de ses photographies les plus précieuses, celle d'un loup, un majestueux mâle alpha, sur les rives d'un lac. La bête regarde droit dans son objectif, l'épiant comme une proie, prêt à bondir sur lui à tout moment. Il prend vite deux clichés et se rend compte que le reste de la meute est à sa gauche. Il peut heureusement ramer et regagner rapidement le large avec son kayak. Il laissera tout de même un jeune loup nager autour de son embarcation, se délectant de ce spectacle riche en émotions de toutes sortes.

«Je n'ai pas peur», assure-t-il tout en précisant qu'il demeure néanmoins toujours prudent.

Robert Cyr connaît bien le langage corporel des animaux et sait comment se comporter avec eux au point où une femelle orignal lui a confié ses deux petits, un jour, alors qu'il pagayait doucement dans un lac. «Elle est allée manger plus loin. Je pense qu'elle comprenait qu'en présence d'un humain, les loups n'allaient pas attaquer», dit-il.

Robert Cyr a choisi en pleine conscience sa nouvelle vocation qui le comble au plus haut point. Après des décennies de chirurgie, il organise maintenant de fréquentes sorties dans le parc de la Mauricie, soit par lui-même ou avec Info-Nature, dans le but de faire connaître le parc national qu'il adore et la faune qui stimule et comble tout ses sens.

Le retraité s'organise pour être au maximum de sa forme afin d'offrir les meilleures sorties en nature possible. Il n'est pas rare que les Roses, ces femmes qui s'entraînent pour le grand Défi du parc national de la Mauricie, entreprennent des randonnées avec lui. «Et j'y vais au rythme des Roses», assure-t-il, fier de sa bonne condition physique. Certaines de ces randonnées comportent jusqu'à six heures de marche et permettent aux participants d'observer orignaux, castors et autres animaux de la forêt.

Une trentaine de sorties se font durant l'hiver, certaines la nuit à la lampe frontale.

Jacques Cousteau disait: «On protège ce qu'on aime et l'on aime ce qu'on connaît.» Cette phrase définit bien la nouvelle mission de Robert Cyr qui s'emploie désormais à faire connaître la nature qu'il aime aux gens qui veulent bien le suivre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer