Normand St-Louis: hockey, baseball et bingo

Normand St-Louis... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Normand St-Louis

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Normand St-Louis a amorcé son implication dans son milieu vers l'âge de 12 ans. Depuis ce temps, il a laissé sa marque dans les organisations du hockey et du baseball mineur, en plus de contribuer au soutien aux organismes communautaires de Trois-Rivières via le Fonds d'aide du Regroupement des bingos.

C'est au sein de l'OTJ (Oeuvre des terrains de jeux) de Sainte-Bernadette que Normand St-Louis a commencé à jouer au hockey. Son père, responsable du volet hockey des activités de l'OTJ, l'a incité à prendre des responsabilités, et sa première, à 12 ans, fut de s'occuper de la distribution et de la récupération des chandails des deux équipes. Il a continué à jouer jusqu'au niveau junior, pour les Barons du Cap de la Ligue junior A du Québec. 

Et à partir de l'âge de 15 ans, il a agi comme arbitre et l'a fait pendant 18 ans, jusqu'au niveau junior majeur, notamment du temps où Michel Bergeron entraînait les Draveurs à Trois-Rivières. Pendant ces années, notre Tête d'affiche a occupé les rôles de trésorier et de secrétaire de l'Association des arbitres de la Mauricie.

Marié à la conseillère municipale Ginette Bellemare, M. St-Louis a élargi son implication dans le monde du hockey quand leur fils s'y est initié, à l'âge de 5 ans. Il a formé les jeunes en tant qu'instructeur pendant 12 ans et s'est impliqué au conseil d'administration de l'Organisation du hockey mineur de Trois-Rivières-Ouest, où il fut directeur puis président du conseil d'administration. Depuis 19 ans, on le retrouve également dans l'organisation du Tournoi provincial midget, qu'il a présidée pendant six ans. «J'en suis à ma 26e année dans le hockey mineur», précise-t-il.

«Ma fille faisait du patin artistique et du soccer. J'avais comme principe que tant qu'à aller m'asseoir dans l'assistance et les regarder faire, aussi bien m'impliquer et m'occuper des jeunes!», explique l'homme qui a aussi présidé l'Association du baseball mineur de Trois-Rivières-Ouest et le tournoi provincial moustique, lui qui avait joué au baseball jusqu'au niveau senior. 

C'est à travers ses fonctions de président de l'Organisation du hockey mineur de Trois-Rivières-Ouest (OHMTRO) que M. St-Louis a ajouté un autre volet à son action bénévole. Il a intégré le conseil d'administration du Regroupement des bingos de Trois-Rivières lors de la fusion des bingos en 1996. Le regroupement est constitué de quelque 25 organismes réunis autour de dix licences de bingo. Ces organismes se partagent les profits des dix activités de bingo qui se tiennent chaque semaine à la salle O'503. L'OHMTRO fait partie de ces organismes.

L'idée de créer un fonds d'aide s'est concrétisée dans l'optique de faire bénéficier des profits du bingo à encore plus d'organismes. «On voulait redonner à des organismes qui n'ont pas accès à des licences de bingo. Maintenant, 21 % des revenus vont dans le fonds d'aide. Deux fois par année, les organismes font des demandes et on fait la distribution», explique M. St-Louis, président du fonds d'aide.

«En moyenne, on donne à peu près 130 000 $ par distribution, deux fois par année, donc environ 260 000 $ par année, et entre 30 et 35 organismes en profitent à chaque distribution. Jusqu'à présent, on a distribué plus de 4 millions $», détaille M. St-Louis en parlant du fonds qui soutient des organismes accrédités par la Ville de Trois-Rivières et qui oeuvrent auprès de la jeunesse, des personnes vivant avec un handicap ou qui subissent une forme de pauvreté, par exemple.

«Le Regroupement des bingos de Trois-Rivières est détenu à 100 % par des organismes et tout le profit va à des organismes, ce qui est unique au Québec. Si on compte les 25 organismes propriétaires et les 70 qui en reçoivent aussi, on a près de 100 organisations qui se partagent les profits», se réjouit Normand St-Louis, comptable de formation et retraité du Mouvement Desjardins depuis deux ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer