Pascal Doucet: dévoué à l'animation du secteur Sainte-Angèle

Pascal Doucet... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Pascal Doucet

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Bécancour) Pascal Doucet ne s'imagine pas demeurer à un autre endroit qu'en son Sainte-Angèle-de-Laval natal. Il a toujours été naturel pour lui de s'impliquer dans la vie communautaire du coin pays qu'il continue d'identifier comme son «village», malgré l'intégration de ce secteur dans la Ville de Bécancour il y a 50 ans. Président du comité de loisirs de Sainte-Angèle depuis 10 ans, il est aussi au coeur de l'organisation de l'événement Rendez-vous Ô fleuve.

«Je suis président du comité de loisirs, et mon père l'a été avant moi. Mes parents étaient dans le club Optimiste et dans plein d'organismes. J'ai été élevé là-dedans. C'est quelque chose de facile, qui vient naturellement», confie le Bécancourois, père de deux enfants, qui a commencé à s'impliquer dans son milieu à l'adolescence.

À l'époque, il a entre autres démarré une ligue de baseball amicale pour les plus jeunes, et fut animateur scout. Il a aussi organisé des soirées pour les 14-18 ans dans lesquelles il assurait l'animation et qui l'ont incité à mettre sur pied sa propre disco-mobile. Pascal Doucet a intégré le comité des loisirs de Sainte-Angèle à l'âge de 16 ans, et ne l'a jamais laissé.

Le quadragénaire est particulièrement associé à l'événement Rendez-vous Ô Fleuve, qui est né du mariage entre deux activités, l'une qui animait le quai le samedi (Quai en fête), et l'autre qui permettait aux artisans de présenter leurs créations dans le village le temps d'une fin de semaine (Rendez-vous Ô fleuve).

«C'est une petite idée de fou! Je me suis dit que ce serait l'fun d'organiser un plus gros festival sur deux, trois jours. On a un beau site, au quai. On a créé un festival qui a jumelé les deux, Quai en fête et le Rendez-vous Ô fleuve, et on a gardé le nom de Rendez-vous Ô fleuve. La neuvième édition aura lieu cet été», raconte M. Doucet en parlant du festival qui attire près de 5000 personnes annuellement.

Des artistes comme Éric Masson, Les Ouidires, Jean-François Bastien, Joël Denis, des chanteurs de l'émission La Voix, Catherine Leduc, Breen Leboeuf et des groupes hommages se sont succédé sur la scène du festival au cours des années. Pascal Doucet est fier de dire que le Rendez-vous Ô fleuve est exempt de déficit et peut même réinvestir des profits dans les loisirs de Sainte-Angèle.

Une partie des profits a été dédiée à la bonification de jeux d'eau installés par la Ville de Bécancour dans le secteur de Sainte-Angèle, et un parc d'entraînement extérieur a également été aménagé. «On garde un festival à 5 $ par jour, et on réussit à amasser de l'argent pour remettre dans la collectivité», se réjouit M. Doucet.

Le sentiment d'appartenance à son village et la fibre d'animateur qui vibrent en lui se sont aussi manifestés dans la création de son groupe de musique, les Cuillères à Carreaux. «Mon père était enfant unique, alors les 31 décembre, on n'avait pas de party de famille. À Sainte-Angèle, ce sont des grosses familles, tout le monde se connaît. Un 31 décembre, avec deux de mes amis, on s'est habillés en carreauté et sans se faire inviter, on entrait de maison en maison avec un harmonica, des cuillères, et on chantait deux, trois tounes, on prenait un verre...»

En 2000, l'initiative a mené à la constitution d'un véritable groupe de musique traditionnelle ayant aujourd'hui trois albums à son actif et comptant entre 25 et 30 engagements par année.

Pascal Doucet agit aussi comme entraîneur bénévole dans la ligue de hockey mineur de Bécancour, et il s'implique dans le Relais pour la vie.

«Mon père est décédé du cancer. J'ai fait deux fois le Défi tête rasée avec mon garçon, et on a chanté souvent au relais avec mon groupe. D'ailleurs, le 30 décembre, les Cuillères organisent un spectacle avec les Cousins Branchaud au profit du Relais pour la vie», annonce-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer