Légionellose: la source demeure un mystère

Après une deuxième analyse négative des eaux des... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Après une deuxième analyse négative des eaux des fontaines de Trois-Rivières, les jeux d'eau ont été rouverts au grand plaisir des plus jeunes.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Après qu'une deuxième analyse des eaux des fontaines de Trois-Rivières se soit avérée négative, le CIUSSS en est encore à analyser les sources potentielles d'éclosion de légionellose.

Depuis le 24 juillet dernier, aucun nouveau cas ne s'est déclaré dans la région. 

Le mois dernier, les huit personnes qui ont contracté la maladie ont dû être hospitalisées. Si la plupart d'entre elles ont été affectées par des pneumonies sévères, la maladie n'aura fait aucun décès. 

En fait, la situation s'est améliorée au point où, vendredi, un seul patient n'avait pas encore reçu son congé de l'hôpital.

Bien que l'éclosion semble connaître une accalmie, l'enquête sur sa cause, elle, se poursuit. «La période d'exposition avant l'apparition des premiers symptômes est de deux semaines. On rencontre à nouveau les malades pour qu'ils nous donnent la version la plus fidèle de leurs déplacements avant l'apparition de la maladie. On les avait rencontrés pendant qu'ils étaient hospitalisés, mais le moment n'était pas le plus propice. On essaie donc d'avoir plus de détails et on croise les informations pour recenser des sources potentielles», explique Caroline Marcoux-Huard, médecin-conseil au CIUSSS.

À ce stade-ci, les autorités de la santé en sont à analyser des sites comme le port de Trois-Rivières où de fines gouttelettes sont émises qui pourraient avoir transmis la bactérie legionella. «On en est encore à colliger de l'information. L'enquête risque de demeurer ouverte encore longtemps», ajoute Dr Marcoux-Huard.

S'ils ne parviennent pas à identifier à coup sûr le même type de bactérie que celle qui a envoyé les patients à l'hôpital, le CIUSSS prendra tout de même des mesures afin d'empêcher qu'une telle situation ne se reproduise. «On en arrivera avec une, deux, ou trois sources possibles sur lesquelles des mesures seront prises. On cherche à éviter, si l'une d'elles s'avérait être une source de contamination, qu'elle ne puisse plus contaminer à l'avenir», indique la médecin-conseil.

D'ailleurs, malgré des analyses négatives, des précautions ont déjà été prises avec les fontaines d'eau de la Ville de Trois-Rivières. «Les fontaines ont été désinfectées et des vérifications rigoureuses ont été effectuées», souligne Mme Marcoux-Huard.

Ainsi, même si les eaux des fontaines ont été évaluées et classifiées comme négatives, le fait pour les autorités de prendre tout de même ces mesures est la preuve de la difficulté de dresser un portrait de la situation. Cela s'explique par le fait que la bactérie à la source de l'éclosion est omniprésente dans l'environnement. «Il y en a partout. C'est pour cela qu'il arrive souvent qu'on ne retrouve jamais la cause d'une éclosion», rappelle Mme Marcoux-Huard.

Malgré tout, l'expérience aura déjà permis au CIUSSS d'établir de nouvelles mesures à prendre si une nouvelle éclosion se déclare. «On suit des guides qui dirigent nos actions. Mais on a également pris de nouvelles mesures, suite à la consultation d'experts, et des recommandations seront probablement émises une fois que ce sera terminé», termine-t-elle.

Rappelons que les tours de refroidissement de la ville ont aussi été analysées et écartées de la liste des sources potentielles.

Le CIUSSS rappelle toutefois à la population de consulter un professionnel de la santé si jamais des symptômes liés à la légionellose se déclarent. Ceux-ci peuvent prendre la forme de fièvre, de frissons, de toux, de difficultés respiratoires, de nausées, de vomissements, de diarrhée ou de changements dans l'état mental comme le délire, la confusion, la désorientation et des hallucinations.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer