Le Dr Alain Veilleux plaide coupable une deuxième fois

Le centre hospitalier de Trois-Rivières.... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Le centre hospitalier de Trois-Rivières.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Pour une deuxième fois en quelques années seulement, le médecin trifluvien Alain Veilleux a plaidé coupable à une plainte de négligence déposée contre lui devant le conseil de discipline du Collège des médecins du Québec.

Les événements relatifs à ce dossier remontent à septembre 2011. Le Dr Veilleux assumait le quart de garde de nuit à l'urgence de l'hôpital de Trois-Rivières et a vu un patient pour un symptôme peu spécifique qu'il a associé à de l'anxiété. Il a alors rapidement donné son congé au patient sans avoir assuré le suivi médical requis par son état de santé. Selon la plainte, il aurait dû soit administrer un questionnaire approprié, procéder à un examen physique ou encore consulter le dossier médical du patient, qui renfermait des informations pertinentes et disponibles sur les lourds antécédents. Selon TVA Trois-Rivières, le patient est décédé à la suite de ces événements.

Le Dr Veilleux a reconnu sa culpabilité lors d'une audience qui s'est déroulée mercredi. La présidente du conseil de discipline l'a alors déclaré coupable au seul chef de la plainte en vertu de l'article 46 du Code de déontologie des médecins. À la suite de ce plaidoyer, les procureurs des deux parties ont demandé une période de radiation temporaire de cinq mois. La plainte a été prise en délibéré par le conseil de discipline. Cette instance a 90 jours pour rendre une décision.

En 2015, le Dr Veilleux avait été radié pour une période de trois mois après qu'il eut plaidé coupable à la suite du dépôt d'une autre plainte de négligence. Il avait alors reconnu avoir élaboré un diagnostic bâclé en 2012 après avoir renvoyé chez lui un patient pourtant atteint de malaria. Le patient en question est décédé deux jours plus tard.

Les faits reprochés au Dr Veilleux dans ce dossier remontent au 2 mai 2012. Le patient, un homme âgé dans la soixantaine, se présente alors à l'urgence de l'hôpital de Trois-Rivières, pavillon Sainte-Marie, pour faire la lumière sur une fièvre récente, contractée à son retour de Madagascar. Il craignait d'être attaqué par le virus de la malaria. Le Dr Veilleux rassure «sans réserve» son patient en lui disant que l'analyse de son bilan sanguin témoigne plutôt d'une infection bénigne. Le patient est retourné chez lui où, 48 heures plus tard, il est mort des suites de sa maladie.

Du côté du CIUSSS Mauricie - Centre-du-Québec, on indique que le Dr Veilleux ne pratique plus à l'hôpital de Trois-Rivières depuis le 31 mai 2015 car il ne possède plus qu'un droit de pratique limité. En vertu de cette disposition, il pratique dorénavant exclusivement au GMA du Carmel, situé sur le boulevard du même nom à Trois-Rivières.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer