Vaccination: un bilan initial à la hauteur des attentes

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a battu son plein lors des derniers jours sur les différents territoires de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a battu son plein lors des derniers jours sur les différents territoires de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Les premières données ont révélé que la population trifluvienne est toujours concernée par ce type de virus.

Le bilan à ce jour démontre que 10 247 citoyens se sont rendus à la Bâtisse industrielle du 8 au 12 novembre derniers. Il s'agit d'un minime recul en comparaison avec l'année dernière où 10 376 clients s'étaient présentés après le même nombre de jours. 

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-Centre-du-Québec (MCQ) est ravi du résultat obtenu jusqu'ici qui tend à indiquer que les citoyens sont conscients des enjeux de la grippe saisonnière.

«On est satisfaits de la réponse de la population, il y a eu un bel achalandage. (...) On parle quand même d'un maintien, donc c'est très bien. C'est important de savoir que ce n'est pas tout non plus, la campagne se poursuivra avec des journées de rattrapage», soulève la conseillère en communication au CIUSSS-MCQ, Anne-Sophie Brunelle, qui ajoute au passage qu'il est possible de recevoir un vaccin en tout temps au CLSC.

Lesdites journées de rattrapage auront lieu les 13 décembre et 10 janvier prochains à l'auditorium du Centre Saint-Joseph et mettront un terme à la campagne.

Trois groupes définis ont l'occasion de bénéficier d'un vaccin gratuit: les personnes à risque de développer des complications en cas de grippe, l'entourage de ces dernières ainsi que celui des bébés de moins de six mois et les travailleurs du domaine de la santé.

La première des trois catégories regroupe les enfants de 6 à 23 mois, les femmes enceintes se retrouvant aux 2e et 3e trimestres de leur grossesse, les individus de 2 à 60 ans ayant une maladie chronique et les personnes âgées de 60 ans ou plus.

Par ailleurs, au sujet des autres secteurs de la Mauricie qui tiennent également cette campagne, les chiffres sont similaires à ceux de 2015. Les territoires de l'Énergie, de la Vallée-de-la-Batiscan et de Bécancour-Nicolet-Yamaska ont affiché une minime baisse d'affluence, tandis que le Haut-Saint-Maurice a enregistré une légère hausse, à pareille date. Concernant Maskinongé, les statistiques ne sont pas encore connues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer