Mycobacterium Chimaera: des patients peu inquiets

L'ex-maire de Nicolet, Alain Drouin, fait partie des... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'ex-maire de Nicolet, Alain Drouin, fait partie des 23 000 patients au Québec ayant pu contracter la Mycobacterium Chimaera, lors de son opération à coeur ouvert, au début de l'année 2016.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Nicolet) La récente découverte de la bactérie Mycobacterium Chimaera, ayant possiblement contaminé des appareils médicaux servant lors de chirurgies à coeur ouvert dans six centres hospitaliers de la province, nécessite désormais la vigilance de centaines de patients de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui ont subi, depuis novembre 2011, une chirurgie à coeur ouvert.

Parmi eux, l'ancien maire de Nicolet, Alain Drouin, qui a reçu au cours des derniers jours une lettre l'informant de la situation.

Rappelons que lors de la fabrication en Allemagne de générateurs thermiques, qui permettent la circulation du sang à l'extérieur du corps lors d'une opération à coeur ouvert, les équipements ont été contaminés par cette bactérie. Un avis a été émis en ce sens en octobre dernier et on compte à ce jour deux patients au Québec ayant contracté cette bactérie, pour laquelle ils sont actuellement traités. 

Afin de mettre en garde tous les quelque 23 000 patients ayant pu être exposés à cette bactérie, plus de 23 000 lettres ont été envoyées au Québec afin de prévenir les patients ayant été opérés à l'Hôpital de Chicoutimi, à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), au Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM), au Centre hospitalier universitaire de Saint-Justine (HSJ), au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et à l'Institut de cardiologie de Montréal (ICM).

C'est dans ce dernier établissement que l'ex-maire de Nicolet, Alain Drouin, a subi une chirurgie à coeur ouvert au début de l'année 2016. Au cours des derniers jours, il a reçu la lettre par courrier express.

«On nous demande surtout de surveiller les principaux symptômes liés à la bactérie. Ça peut être de la fièvre, une perte de poids inexpliquée, des douleurs musculaires et articulaires, des sueurs nocturnes et de la fatigue», explique M. Drouin.

Bien que l'affaire ait fait grand bruit dans les médias, Alain Drouin ne s'en inquiète pas outre mesure. «Ça ne sert à rien de se précipiter chez notre médecin si nous n'avons pas de symptômes, car la bactérie ne pourrait pas être détectée. Ça ne me préoccupe pas tant que ça. Je vais demeurer vigilant aux symptômes et conserver la lettre si j'avais besoin de consulter rapidement pour ça. Ça accélérera le processus», croit-il.

M. Drouin dit avoir apprécié la vitesse avec laquelle les autorités ont réagi à la découverte de la présence de cette bactérie.

«J'ai la perception qu'ils ont agi rapidement, parce que nous avons tous reçu la lettre le même jour ou presque, et par courrier express pour ne pas perdre de temps. Ça me montre qu'ils prennent ça très au sérieux. Mais pour ma part, je ne me rendrai pas malade avec ça. Si j'ai des symptômes, je saurai qu'il ne faut pas attendre et j'irai consulter», résume-t-il.

Même son de cloche chez un autre homme de la région, Serge Sarrazin, qui a lui aussi subi une opération à coeur ouvert en février dernier, lui aussi à l'Institut de cardiologie de Montréal. L'homme a reçu la lettre le même jour que M. Drouin.

«Ça ne m'inquiète pas plus qu'il faut. J'ai un bon suivi à l'Institut de cardiologie et je sais que nous sommes bien pris en charge. Je vais rester aux aguets pour les symptômes, mais je fais entièrement confiance aux médecins. Pour le moment, il n'y a eu que deux cas. Peut-être qu'il y en aura d'autres, mais on voit qu'ils prennent ça très au sérieux et ça me rassure.»

Il n'a malheureusement pas été possible d'obtenir des données précises sur le nombre de patients étant touchés par cet avis dans la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer