Maltraitance envers les aînés: un premier colloque régional

Jacqueline Bergeron, secrétaire du regroupement des AQDR et... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jacqueline Bergeron, secrétaire du regroupement des AQDR et présidente de l'AQDR Des Chenaux, Micheline Bertrand, présidente du Regroupement des AQDR et vice-présidente de l'AQDR Mékinac, Réal Boisvert, président d'honneur, Louise Pépin, présidente de l'AQDR de Shawinigan, Claude Trudel, président de l'AQDR Mékinac.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Afin de sensibiliser la population à la maltraitance envers les aînés, le Regroupement des Associations québécoises de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) de la Mauricie organise un colloque le 11 novembre prochain.

«C'est la première fois que le regroupement organise un tel événement au niveau régional», mentionne Micheline Bertrand, présidente du Regroupement des AQDR.

En plus des différents intervenants qui viendront démystifier plusieurs aspects de la maltraitance, la présidente de l'AQDR nationale sera sur place pour recueillir de l'information et faire des recommandations au ministère de la Famille.

«Il faut aller dans le concret, les chiffres, ça ne dit rien à la population», souligne Mme Bertrand. 

«On espère avoir au moins 100 personnes», espère Mme Bertrand qui souligne au passage que le colloque sera ouvert au grand public.

La journée, qui se déroulera au centre communautaire de Saint-Narcisse, traitera de plusieurs aspects de la maltraitance. Plusieurs conférences seront proposées durant la journée, notamment avec Andrée-Anne Lepage, étudiante au doctorat en psychologie de l'UQTR, Jean-Pierre Thibeault, de la Sûreté du Québec et Nadine Labonté de la Table de concertation Abus Mauricie, entre autres. 

En plus de permettre aux aînés d'être conscientisés aux différents aspects de la maltraitance, le but de ce colloque est également de sensibiliser les élus sur ces questions. 

Que ce soit la maltraitance physique, psychologique ou financière, tous les aspects seront traités avec des intervenants de la région. 

Le colloque permettra aussi d'obtenir de l'information pour naviguer dans le Centre d'assistance et d'accompagnement aux plaintes de la Mauricie et du Centre-du-Québec. La directrice générale du centre, Christiane Gervais, expliquera les mécanismes pour porter plainte. 

Un processus dans lequel il n'est pas toujours facile de naviguer. «Parfois, la manière qu'ils nous répondent...» lance Mme Bertrand avec une certaine pointe d'exaspération. 

La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Francine Charbonneau, sera aussi sur place pour livrer une allocution.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer