La région peut recruter 40 omnipraticiens cette année

Le CIUSSS Mauricie et Centre-du-Québec participait, vendredi, à la 21e édition... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le CIUSSS Mauricie et Centre-du-Québec participait, vendredi, à la 21e édition de la Journée carrière Québec au Palais des congrès de Montréal organisée par la Fédération des médecins résidents du Québec.

Cette année, le ministère octroie à la région un recrutement de 40 omnipraticiens, par rapport à 20 l'an dernier, ainsi que d'une vingtaine de médecins spécialistes.

Sandra Bergeron, agente d'information au CIUSSS MCQ, précise qu'en recrutant 40 nouveaux médecins généralistes et si ces derniers ont l'obligation de prendre chacun 500 patients dits orphelins, pas moins de 20 000 patients orphelins pourraient trouver un médecin de famille sous peu.

L'an dernier, plus de 850 médecins ont participé à cette activité.

Le directeur adjoint de la Santé publique au CIUSSS MCQ, le Dr Thierry Dambry, indique que «l'événement permet de nous faire connaître d'autres étudiants et d'autres milieux que celui de Trois-Rivières. La région étant à la fois à cheval sur Sherbrooke et Trois-Rivières, ça nous permet de nous faire connaître aussi des gens de l'Université de Sherbrooke puisque Victoriaville et Drummondville sont proches aussi de Sherbrooke», dit-il.

L'activité permet aux participants de «connaître nos installations, notre milieu, comment il est géographiquement. C'est un avantage en termes de visibilité, si je peux dire et en même temps, ça nous permet de présenter nos milieux et à quoi ils correspondent», explique-t-il.

«Tout le monde ne sait pas que le CHAUR est en lien direct avec l'UQTR, par exemple», illustre le Dr Dambry.

«En même temps, ça nous permet d'expliquer les différentes installations hospitalières: Victoriaville, Drummondville, Shawinigan et Trois-Rivières, pour les principales, sans oublier les petits milieux, Nicolet, Louiseville et Vallée-de-la-Batiscan», ajoute-t-il. Du même coup, la région présente ses groupes de médecine familiale et de la première ligne.

L'an dernier, la région a recruté environ 25 omnipraticiens, rappelle le Dr Dambry, ainsi qu'une vingtaine de spécialistes. «Cette année, on a de la chance. On a droit à 40 omnipraticiens. Pour trouver 40 omnipraticiens, il faut qu'on se montre», fait-il valoir.

Jusqu'à présent, la région a toujours réussi à combler ses besoins, précise avec optimisme le DSP adjoint.

Malgré la bonne nouvelle, on ne réglera pas toute la problématique des patients orphelins, reconnaît le Dr Dambry. Toutefois, c'est la première année que les médecins omnipraticiens arrivent avec des objectifs de prise en charge, dit-il. Ce dernier espère donc que cela permettra de mettre fin en bonne partie aux fameuses listes d'attente pour avoir un médecin de famille.

Ce recrutement est pour l'année 2017. Il est impossible de savoir combien de médecins répondront aux charmes de la région Mauricie et Centre-du-Québec d'ici l'an prochain.

«C'est difficile à quantifier parce qu'en fait, on rencontre des gens qui iront après dans les différents milieux. Des fois, ils vous reviennent plus tard. Je pense qu'on sème des graines. Ils magasinent partout», plaide-t-il, puisque la Journée carrière Québec réunit toutes les régions. «C'est la grande séduction», résume-t-il.

Rappelons que le CIUSSS MCQ compte plus de 560 médecins omnipraticiens et 415 médecins spécialistes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer