CIUSSS: un budget de plus de 1,3 milliard $

Seulement une dizaine de personnes ont assisté à... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Seulement une dizaine de personnes ont assisté à la première séance d'information sur le rapport annuel de gestion du CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-Centre-du-Québec, qui regroupe tous les établissements publics de santé de la région, a un budget annuel de 1 317 255 539 $.

C'est ce qui a notamment été présenté, mardi soir, lors de la première de trois séances d'information sur le rapport annuel de gestion 2015-2016 de l'organisation.

Au cours de la présentation qui s'est déroulée à Shawinigan et à laquelle n'ont assisté qu'une dizaine de personnes, le président-directeur général, Martin Beaumont, le président du conseil d'administration, Richard Desrochers, la directrice des ressources financières, Nancy Lemay, ainsi que la commissaire aux plaintes et à la qualité des services, Doris Johnston, ont dressé un portrait de la situation après la première année d'existence de l'organisation. 

Conscient de l'immensité de la tâche que représente le regroupement de tous ces établissements, le directeur général a reconnu qu'il y avait encore du pain sur la planche pour les années à venir.

«C'est une transformation très importante et on est conscient qu'il reste encore du travail à faire», a-t-il indiqué pendant son allocution.

Néanmoins, le regroupement qui a été officialisé en avril 2015 a permis plusieurs bons coups, selon M. Beaumont. Ce dernier a cité notamment la plus grande accessibilité à un médecin de famille pour la clientèle orpheline, la performance des urgences, la plus grande accessibilité aux services diagnostiques, le début du virage de l'anticoagulothérapie dans la communauté, les ressources transitoires de réadaptation intensive en santé mentale, le décloisonnement dans l'utilisation des ressources et une plus grande fluidité des services comme des exemples d'améliorations découlant de la création du CIUSSS.

Moins de plaintes

Du côté des plaintes sur la qualité des services, la commissaire Doris Johnston a noté une baisse en 2015-2016 comparativement à 2014-2015, alors que le CIUSSS n'avait pas encore vu le jour. En effet, 648 plaintes ont été formulées en 2015-2016 alors que 938 l'avaient été l'année précédente.

Cependant, la commissaire reconnaît que le délai moyen de traitement a augmenté en 2015-2016 alors que les dossiers ont été traités en 37 jours en moyenne, ce qui représente une hausse de 12 jours par rapport à 2014-2015.

Situation financière

En ce qui a trait à la situation financière, le CIUSSS a dépensé 1 313 187 650 $ au cours de sa première année d'existence, dégageant ainsi un surplus de 4 067 889 $. Près de la moitié des dépenses, soit 48 %, représentent les salaires qui sont versés aux employés.

Deux autres séances d'information auront lieu, soit ce jeudi au Best Western Plus Hôtel Universel de Drummondville ainsi qu'au Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières le 18 octobre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer