SLA: un combat à finir

Dominique Lavergne a suivi le débat concernant le... (Olivier Croteau)

Agrandir

Dominique Lavergne a suivi le débat concernant le projet de loi fédéral sur l'aide médicale à mourir et avoue qu'elle est soulagée qu'il soit adopté. Sa mère, Ginette Leblanc, s'était battue pour avoir droit au suicide assisté. Elle est finalement décédée en 2013 des suites de la SLA avant d'avoir pu mener son combat à terme

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La deuxième édition de la Marche pour la sclérose latérale amyotrophique (SLA) à Trois-Rivières a réuni une soixantaine de personnes au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap en plus de remettre 6000 $ à la Société de la SLA du Québec. Même si elle n'était pas en charge de l'organisation de cette deuxième édition, Dominique Lavergne tenait tout de même à être présente.

Rappelons que le combat de sa mère, Ginette Leblanc, cette Trifluvienne atteinte de la maladie, avait été fortement médiatisée. Cette dernière s'était battue pour obtenir le droit au suicide assisté après avoir appris son diagnostic en 2011. Elle n'aura pas pu mener son projet à terme, la maladie l'ayant rattrapée avant de pouvoir plaider sa cause devant la Cour suprême.

La récente décriminalisation de l'aide médicale à mourir est un baume sur la peine de Dominique Lavergne. Le projet de loi permet maintenant à une personne souffrante et consentante d'obtenir l'aide médicale à mourir si sa mort est devenue «raisonnablement prévisible».

Elle croit que dans ces circonstances, sa mère aurait pu en bénéficier. «Je pense qu'elle aurait pu en bénéficier à un moment ou à un autre de sa maladie. Ce qu'elle souhaitait à un certain point dans l'avancée de la maladie, c'est que quand elle ne serait plus capable de respirer, elle n'avait pas envie de mourir étouffée. C'est à ce moment qu'elle voulait mettre fin à ses jours», rappelle Dominique Lavergne.

Elle a suivi ce débat concernant le projet de loi et avoue qu'elle est soulagée qu'il soit adopté. «Pour avoir vu la mort de près et avoir vu quelqu'un souffrir autant, je suis contente que ce soit mis en place pour aller dans le sens de leur volonté qui est de mettre fin à leurs souffrances. Je suis contente pour ces gens-là», assure-t-elle.

Le combat que sa mère a mené n'aura donc pas été fait en vain. «Elle l'a fait pour faire avancer la cause, pour faire avancer les pensées. Elle serait heureuse de voir qu'aujourd'hui, c'est quelque chose qui a abouti. C'est devenu concret», estime la jeune femme.

La SLA avait fait parler d'elle à l'été 2014 alors que se déroulaient les fameux défis du seau d'eau glacée où des gens de tous les milieux se sont mouillés pour la cause. Après deux ans, Dominique Lavergne croit que c'est aujourd'hui que les effets de cette campagne de financement se font sentir. À cette époque, plus de 15 millions $ avaient été amassés au Canada.

«Tous les fonds qui ont été amassés, c'est aujourd'hui qu'on en ressent les effets. Deux ans plus tard, on a pu mettre en place des programmes et des services. On a pu financer des recherches et sélectionner les meilleurs projets. Ce n'est qu'un début.»

Dominique Lavergne n'a pas repris les rênes de cette deuxième édition de la marche, elle qui en avait assuré la mise sur pied lors de la première année. Cette organisation avait demandé beaucoup de travail, mais avait aussi suscité beaucoup d'émotions chez elle.

Elle continue donc à s'impliquer auprès de SLA Québec, mais à titre de participante.

Elle prendra d'ailleurs part au défi Roulez pour vaincre la SLA qui aura lieu du 26 au 28 août dans la région de Vaudreuil-Dorion en Montérégie et elle sera à la Marche pour la SLA de Montréal le 18 septembre.

Partager

À lire aussi

  • De grandes enjambées pour la SLA

    Actualités

    De grandes enjambées pour la SLA

    Pas moins de 350 personnes ont participé à La marche pour la SLA samedi, amassant au passage plus de 21 000 $ pour soutenir les gens atteints de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer