Reconnaître et valoriser les proches aidants

Le président du conseil d'administration de l'Appui Mauricie... (Olivier Croteau)

Agrandir

Le président du conseil d'administration de l'Appui Mauricie Brian Dickinson et la directrice générale de l'organisme Florence Pauquay entourent Marie-Josee Laneuville, une proche aidante qui s'occupe de sa mère.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) À l'aube de la Semaine nationale des proches aidants, les organismes de soutien à ces précieuses ressources le répètent: un des enjeux majeurs demeure la reconnaissance des proches aidants, par eux-mêmes et par les autres.

Pour qu'ils puissent bénéficier du soutien qui leur est offert, les aidants doivent d'abord se reconnaître comme tels.

«S'avouer proche aidant, c'est avouer que quelqu'un qu'on aime est en fin de vie, est malade. Ça implique certains deuils. En cette Semaine des proches aidants, nous voulons qu'ils sortent de l'ombre, pour qu'ils puissent utiliser les services. Si ça ne vient pas de l'aidant, ça peut venir de l'entourage», indique Brian Dickinson, président de l'Appui Mauricie, un organisme qui coordonne des services de soutien aux proches aidants d'aînés.

M. Dickinson précise qu'en Mauricie, 20 % de la population de 15 ans et plus «soutient quelqu'un assez régulièrement sans rémunération». Au Québec, on compterait plus de 47 000 proches aidants. Certains offrent quelques heures par semaine en proposant divers services de transport, de ménage ou de commissions, par exemple, alors que d'autres vivent à temps plein avec l'aidé et sont essentiels à son maintien à domicile.

L'épuisement guette les proches aidants qui s'oublient parfois au profit du soin de leur conjoint ou de leur parent. «J'ai dû apprendre à me choisir», confirme Marie-Josée Laneuville, qui s'occupe de sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer, et qui dit avoir beaucoup appris de la formation «Aider sans s'épuiser».

Par ailleurs, plusieurs aidants doivent agencer leur propre vie de famille et un emploi avec le soin de leur parent. «Il faut sensibiliser les employeurs à la conciliation d'horaires. La proche aidance a des impacts personnels et professionnels», fait valoir M. Dickinson. L'entourage des proches aidants est aussi encouragé à valoriser leur dévouement. «On peut se demander ce qu'on peut faire, nous, par des gestes concrets, pour aider les aidants, pour leur donner un break», ajoute-t-il.

Des suggestions sont d'ailleurs données sur la plateforme Solidaires.ca, un des outils de sensibilisation mis de l'avant par l'Appui.

Le activités pour la semaine

L'Appui Mauricie, le Regroupement des aidants naturels de la Mauricie, l'Association des aidants naturels du bassin de Maskinongé et l'Association des aidants de la Vallée-de-la-Batiscan se sont unis pour offrir une programmation d'activités pendant la Semaine des proches aidants, du 2 au 8 novembre.

Le 2 novembre, la Gazette Mauricie diffusera des conférences web à la salle Louis-Philippe-Poisson de la Maison de la culture à 17 h. Le lendemain, le film Le vieil âge et le rire, de Fernand Dansereau, sera projeté au cinéma Le tapis Rouge à 12 h 30. Le mercredi 4 novembre, Renée Pelletier prononcera sa conférence «Ce n'est pas mon choix mais je n'ai pas le choix» au Centre culturel Pauline-Julien à 13 h 30. 

Le 5 novembre, le Regroupement des aidants naturels de la Mauricie (RDANM) tiendra une journée portes ouvertes. La même journée à 13 h 30, l'Association des aidants naturels du bassin de Maskinongé présentera la conférence «Découvrir et approfondir la signification de chaque émotion que vous vivez», de Marie-Claude Pichette. Le vendredi 6 novembre, les Proches aidants de Shawinigan recevront Marie-Sol Saint-Onge à 10 h à la salle de loisirs Christ-Roi, tandis qu'à 13 h 30, Christiane Guilbeault, du RDANM, présentera une conférence chez Comsep.

Pour couronner la semaine, le Salon des aidants et des aînés «Vivre, aider, avancer» se tiendra à l'Hôtel Gouverneurs de Trois-Rivières de 9 h 30 à 17 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer