Les infirmières appuient le mandat de grève à 88 %

Andrée Guillemette et Louise Chabot ont rencontré les... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Andrée Guillemette et Louise Chabot ont rencontré les médias vendredi matin.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les infirmières, inhalothérapeutes et infirmières auxiliaires membres de la CSQ, qui appuient le mouvement de grève national à hauteur de 88 %, seront nombreuses à adopter ce moyen de pression le 28 octobre.

Selon le Front commun des employés du secteur public, 18 177 travailleurs de la santé et des services sociaux et du secteur de l'éducation en Mauricie seront en grève dans une dizaine de jours. Au Centre-du-Québec, ils seront 11 025 à manifester.

«Si le vote a été aussi fort, c'est que nous voulons défendre nos conditions de travail et les services de qualité à tous», déclare Andrée Guillemette, présidente du Syndicat des infirmières, inhalothérapeutes et infirmières auxiliaires (SIIIACQ-CSQ), qui rencontrait la presse vendredi matin.

La direction du syndicat assure que la journée de grève du 28 octobre sera bien orchestrée afin d'offrir une qualité de soins en lien avec la loi des services essentiels. Chaque quart de travail sera partagé entre 90 % de temps au travail et 10 % de temps consacré à ce moyen de pression. Les services d'urgence, de soins intensifs et l'unité néonatale seront épargnés de ce mouvement de grève.

Tous les détails dans Le Nouvelliste de samedi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer