Journée carrière Québec 2015: 800 médecins courtisés

Plus de vingt-cinq médecins et professionnels de la santé de la Mauricie et du... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Plus de vingt-cinq médecins et professionnels de la santé de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont placé les beautés de la région dans un paquet-cadeau pour convaincre les 800 résidents attendus, dimanche, au Palais des congrès de Montréal dans le cadre de la Journée carrière Québec 2015.

Leur objectif: persuader les futurs médecins de venir s'établir en région et ainsi pourvoir les sièges vacants dans l'un des huit territoires regroupés au sein du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

Depuis 20 ans, cette activité de petite séduction organisée par la Fédération des médecins résidents du Québec, offre la possibilité aux médecins résidents des diverses universités québécoises d'échanger avec les établissements de santé de la province. Pour le directeur adjoint des services professionnels au CIUSSS MCQ, Dr Olivier Roy, la Mauricie et le Centre-du-Québec n'ont pas à rougir des avantages qu'ils proposent aux jeunes médecins tentés par l'aventure régionale, cela tant au plan professionnel qu'au niveau personnel. Car s'il importe de mettre entre les mains expertes des spécialistes et omnipraticiens en devenir des outils à la fine pointe de la technologie, encore faut-il, pour les amadouer, leur peindre un coin de pays où il fait bon vivre en dehors des heures de travail.

La nouvelle génération de médecins, comme les jeunes gens d'autres professions par ailleurs, accorde une place notable à la famille, aux loisirs et aux temps libres. Les bourreaux de travail, dont la profession prend le pas sur toutes les autres facettes de leur vie, ne sont plus légions. C'est pourquoi le CIUSSS MCQ ne compte pas uniquement sur ses installations médicales pour séduire les médecins, mais également sur les attraits touristiques, culturels et sociaux des régions situées de part et d'autre du pont Laviolette.

«Tant en Mauricie qu'au Centre-du-Québec, ce sont des régions où il fait bon vivre. La population est accueillante. Ce sont des régions souvent proches de la nature. Donc tout le volet région est un volet important», note Dr Roy. «Il y a vraiment une belle qualité de vie dans les différents points de la région.»

Mais la région, ce n'est pas tout. Pour Dr Roy, deux autres agréments, additionnés au premier, pourraient passer définitivement la bague au doigt des candidats à la profession médicale: la diversité des pratiques au sein du CIUSSS MCQ, entre milieux ruraux, milieux intermédiaires, voire centres hospitaliers universitaires, ainsi que la qualité de cette pratique. «C'est, à vrai dire, l'argument le plus important. Les étudiants qui viennent faire des stages chez nous disent que c'est le fun de travailler à Trois-Rivières et veulent revenir dans la région», souligne Dr Roy.

Avis aux intéressés, les nécessités sont nombreuses sur le territoire du CIUSSS MCQ, de Drummond au Haut-Saint-Maurice, en passant par Trois-Rivières, Bécancour-Nicolet-Yamaska, Bastiscan, Shawinigan, etc.

«C'est difficile de faire un résumé des besoins en Mauricie et au Centre-du-Québec parce que le CIUSSS, c'est rendu grand», convient Dr Roy. Cela dit, les besoins sont plus criants dans certaines spécialités comme la psychiatrie, la pédopsychiatrie, la gériatrie, la dermatologie, voire la médecine interne et la médecine de famille. «Il y a d'autres besoins mais, certainement, ces spécialités-là sont en manque sur plusieurs sites du CIUSSS», précise le Dr Roy.

Difficile d'évaluer les impacts concrets de cette Journée carrière Québec 2015. Combien de résidents se laisseront-ils persuader par les médecins du CIUSSS MCQ? Impossible de l'affirmer sans l'ombre d'un doute. Chose certaine, Dr Roy estime que les retombées positives sont manifestes.

«La Journée carrière, c'est la porte qu'on ouvre par où les gens entrent pour voir ce qui se passe dans la région. On n'est pas dans un mode de grande séduction, avec les paillettes et tout, on est plutôt dans une démarche de contact humain, rappelant notre bonne réputation, offrant une bonne poignée de main et répondant aux questions», conclut Dr Roy avant de retourner à l'un des huit kiosques érigés hier par le CIUSSS MCQ.

Par ailleurs, notons que le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec vient d'autoriser l'ouverture de 26 postes de médecin en Mauricie et au Centre-du-Québec pour l'année 2016. La période de candidature afin d'obtenir un avis de conformité au Plan régional d'effectifs médicaux 2016 est du 15 octobre au 15 novembre 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer