La Clinique du lymphoedème Mauricie est inaugurée

La docteure Linda Vincent, radio-oncologue, a agi comme... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

La docteure Linda Vincent, radio-oncologue, a agi comme présidente d'honneur de l'ouverture officielle de la Clinique du lymphoedème Mauricie. On la voit en compagnie de la fondatrice de la clinique, France Sirois.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une nouvelle clinique a été inaugurée mardi sur la rue Vachon dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Il s'agit de la Clinique du lymphoedème Mauricie, qui servira aussi de siège social à la Fondation du lymphoedème Mauricie/Centre-du-Québec.

Le lymphoedème est une enflure causée par une accumulation anormale de fluides dans les tissus sous-cutanés. La forme primaire est observée lorsque le système lymphatique ne s'est pas développé correctement, tandis que la forme secondaire résulte d'un dommage créé par un traumatisme ou une blessure. Il se manifeste souvent comme effet secondaire de la radiothérapie ou d'une intervention chirurgicale.

La fondatrice de la clinique, France Sirois, explique que «selon une étude, 21 % des personnes traitées pour un cancer du sein seront atteintes du lymphoedème, sans compter tous les autres types de cancer. Dès qu'il y a modification du système lymphatique par chirurgie ou radiation, il y a possibilité de développer un lymphoedème. Les conséquences causent des limites physiques aux patients».

«Ces limitations requièrent un traitement spécial appelé Thérapie combinée décongestive», le seul traitement efficace reconnu jusqu'à maintenant», affirme-t-elle. Cette thérapie combine la technique du drainage lymphatique avec une technique de bandage.

Mme Sirois voit sa clinique comme un centre de référence pour les gens affectés et proposera, outre les traitements, des services comme la formation d'un groupe de soutien, des conférences d'information (dès septembre), des sessions d'exercices spécifiques ainsi que des rencontres de visualisation créatrice guidées par Suzelle Mongrain à compter du 22 septembre.

Quant à la fondation, elle peut entre autres contribuer à l'achat de camisoles post-chirurgicales, conçues pour loger les drains portés par les patients ayant subi une dissection du circuit lymphatique.

La radio-oncologue Linda Vincent a agi comme présidente d'honneur lors de l'ouverture officielle de la clinique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer