Auto-Psy devient Le Phénix

Mélina Lemieux, intervenante au volet jeunesse, Luce Doré,... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Mélina Lemieux, intervenante au volet jeunesse, Luce Doré, présidente du conseil d'administration, et Lorraine Lemay, directrice générale du Phénix, ont dévoilé la nouvelle identité de l'organisme autrefois connu sous le nom d'Auto-Psy Mauricie/Normandie et ont présenté le nouveau service pour les jeunes de 12 à 17 ans.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'organisme autrefois connu sous le nom d'Auto-Psy Mauricie/Normandie poursuivra sa mission sous le nouveau nom de Le Phénix, ECJ, Centre Mauricie/Mékinac. En dévoilant sa nouvelle identité, la ressource communautaire qui oeuvre en santé mentale a aussi annoncé la mise sur pied d'un nouveau service destiné aux jeunes de 12 à 17 ans.

En modifiant le nom d'Auto-Psy, ses gestionnaires souhaitaient concrétiser l'évolution des services offerts depuis la création du groupe original en 1984. «L'ancien nom était associé à la défense des droits. Bien que la mission du Phénix intègre toujours la défense des intérêts et des droits de ses membres, le nom ne reflète pas sa réalité de groupe d'entraide et centre de jour. Le Phénix est porteur de cette réalité plus englobante de la mission de l'organisme», formulent ses responsables.

La référence mythologique au phénix qui renaît de ses cendres est derrière le choix du nouveau nom. Les intervenants de la ressource espèrent aider ses usagers à retrouver leur autonomie dans les différentes sphères de leur vie. Le centre de jour du Phénix propose entre autres des ateliers de croissance personnelle et d'art thérapeutique, de même que des séances d'intervention individuelle.

Le nouveau volet destiné aux jeunes fonctionne surtout par le mode des groupes d'entraide appuyés par des intervenants. Ces groupes permettent aux jeunes d'aller chercher du soutien, d'échanger et d'en savoir plus sur certaines problématique de santé mentale comme l'automutilation, les troubles alimentaires, les troubles de la personnalité, l'anxiété et la psychose, par exemple.

Le site web www.lephenix.org et la présence sur les médias sociaux comme Facebook (facebook.com/lephenix1217) constituent d'autres outils d'information adaptés à cette clientèle. Le Phénix dessert le territoire du grand Shawinigan et la MRC de Mékinac, avec des points de services à Shawinigan et à Saint-Tite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer