Faire plus de place aux infirmières serait profitable

Lucie Tremblay, présidente de l'Ordre des infirmiers et... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Lucie Tremblay, présidente de l'Ordre des infirmiers et infirmières du Québec.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) D'ici deux semaines, le Centre d'hébergement et de soins de longue durée Christ-Roi de Nicolet bénéficiera de la présence d'une infirmière praticienne spécialisée (IPS). Cette nouveauté représente l'un des six projets-vitrines de ce genre qui seront déployés prochainement au Québec.

L'IPS pourra, en collaboration avec le médecin-partenaire, assurer le suivi et faire l'ajustement de la médication des bénéficiaires du CHSLD. Cela permettra «d'éviter les transferts à l'urgence parce qu'elle va être sur place et elle va pouvoir aller plus loin dans l'évaluation des besoins et aller plus loin dans l'instigation des traitements, donc éviter des déplacements inutiles vers l'urgence», explique Lucie Tremblay, la présidente de l'Ordre des infirmiers et des infirmières du Québec.

Mme Tremblay était de passage au Nouvelliste, mardi dernier, dans le cadre d'une nouvelle tournée provinciale qu'elle a entamée en cette Année de l'infirmière afin de faire valoir qu'il faut donner plus de place aux infirmières pour assurer une meilleure accessibilité aux soins de santé à la population du Québec.

Mme Tremblay précise que selon une étude réalisée en 2013 par l'OIIQ, si les propositions d'intégrer plus d'infirmières bachelières dans les milieux et d'étendre leur champ de pratique étaient acceptées par le gouvernement, «les bénéfices totaux pour la société québécoise, pour la période 2019-2027, varieraient entre 1,29 milliard $ et 4 milliards $.»

Lucie Tremblay reconnaît que les conditions d'exercice de la profession d'infirmière ne sont pas faciles.

Malgré tout, dit-elle, la profession représente toujours un grand attrait et le recrutement est très bon. Pour l'année 2014-2015, en Mauricie, 109 infirmières sont entrées dans la profession et 96 ont pris leur retraite. La région reflète d'ailleurs très bien ce qui se passe au Québec puisqu'au cours des dernières années, environ 3500 nouvelles infirmières sont entrées dans la profession chaque année alors que 2500 l'ont quittée.

En 2013-2014, l'Ordre accueillait 3606 nouveaux membres, soit 600 de plus que l'année précédente. Il fallait remonter 40 ans en arrière pour retrouver d'aussi nombreuses cohortes.

La Mauricie, qui comptait alors 2496 infirmières, se démarque aussi par un taux élevé de rétention de la relève.

«Je pense qu'on n'utilise pas le plein potentiel des infirmières. À l'Ordre des infirmières, on a une obsession pour l'accessibilité aux soins et l'infirmière fait partie des solutions et on les connaît ces solutions», explique la présidente de l'Ordre.

Les infirmières bachelières négocient actuellement pour avoir le droit de prescrire dans les cas de soins de plaies, d'infections transmissibles sexuellement et par le sang, de contraception hormonale et de problèmes de santé courants ou encore pour pouvoir faire le suivi dans les cas de maladies chroniques comme le diabète et l'hypertension ou même l'asthme.

Selon Mme Tremblay, ce ne sont pas les médecins qui mettent un frein à ce projet. «Les discussions qu'on a avec le Collège des médecins sont favorables», assure-t-elle. «Il y a une question de volonté politique de créer ces postes-là. Il y a une question d'argent», dit-elle, «mais c'est un investissement», plaide-t-elle.

Ces simples éléments, dit-elle, donneraient en effet de l'oxygène au système de santé. «Si l'on fait une meilleure prise en charge, ça évite les hospitalisations qui sont inutiles.»

«Il faut une volonté politique de mettre les effectifs aux endroits où ça va faire une différence», fait-elle valoir, donc dans les groupes de médecine familiale et dans les CLSC par exemple.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer