Des coupes budgétaires de 25,7 millions $ en santé dans la région

À peine entré en fonction, le directeur général... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

À peine entré en fonction, le directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) Mauricie-Centre-du-Québec, Martin Beaumont, devra trouver le moyen de couper 25,7 millions $ de plus dans le budget de fonctionnement de l'organisme régional.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À peine créé, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) Mauricie-Centre-du-Québec voit son budget de fonctionnement pour la prochaine année amputé de 25,7 millions $.

«Ces coupes de 25,7 millions $ représentent 2 % de notre budget total qui est de 1,3 milliard $», confirme Audrey-Ann Milot, conseillère cadre transitoire en communications, relations avec les médias et promotion de la santé du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec en avouant que l'exercice est malgré tout «exigeant».

«Ce sont des compressions qui se situent davantage au niveau de la révision de la gouvernance annoncée avec le projet de loi 10. On nous demande une réduction des dépenses dans le secteur administratif et une réduction du taux d'encadrement.»

À ce titre, les réductions budgétaires entraînées par la révision de la gouvernance permettraient en Mauricie et au Centre-du-Québec d'économiser à elles seules 13,5 millions $. Les coupes de 25,7 millions dans la région ne devraient pas, soutient Audrey-Ann Milot, toucher les services offerts aux patients. «C'est primordial pour nous de maintenir le même niveau d'accès aux services à la population», note-t-elle.

«Il y aura des efforts d'optimisation. C'est un contexte de compressions qu'on vit depuis les dernières années. Nous sommes appelés à revoir nos façons de faire. Nous voulons nous assurer que chaque personne est à la bonne place et que chaque étape du service a sa raison d'être. Il peut aussi y avoir des économies en réalisant des achats groupés.»

Par ailleurs, la vaste reforme des structures en santé par le gouvernement libéral entraîne au CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec le départ du réseau de la santé de 64 personnes. En tout, 22 cadres ont choisi de quitter le réseau et 42 autres ont opté pour une préretraite. De plus, 228 cadres ont, ou seront, replacés ailleurs dans le réseau de la santé.

Au Québec, c'est une somme de 583,1 millions $ que les établissements de santé devront couper dans leurs dépenses cette année, selon un document du ministère de la Santé en date du 26 mars dernier qui a été remis hier aux médias par la CSN.

Selon la CSN, ces compressions supplémentaires vont inévitablement se traduire par des services en moins, bien qu'il ne soit pas possible pour le moment d'identifier les services qui seront réduits. Le ministre Gaétan Barrette a toutefois toujours prétendu que les réductions de certains budgets dans la santé n'affecteront pas les services.

Québec prévoit un budget de transition de 165 millions $ pour l'ensemble du réseau de la santé pour atténuer les compressions de près de 600 millions $ cette année. Toutefois, cette somme n'est pas acquise. Le document du ministère précise que ce budget reste à confirmer.

Selon le ministère de la Santé, les principales réductions budgétaires viendront de ce qu'on appelle la révision de la gouvernance ou de la diminution du nombre de cadres (économies de 220 millions $) et de l'amélioration de la pertinence des soins et des services (économies de 150 millions $).

Par ailleurs, les compressions de 583,1 millions $ dans la santé incluent les salaires d'une journée de travail de plus (45 millions $) compte tenu que 2016 est une année bissextile et les coûts de l'indexation des autres dépenses (88,1 millions$). Aucun budget n'a été alloué pour ces dépenses supplémentaires.

Avec la collaboration du Soleil

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer