La super clinique du Centre Cloutier-du Rivage confirmée en avril

Le Centre Cloutier-du Rivage devrait devenir une super... (Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Centre Cloutier-du Rivage devrait devenir une super clinique.

Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que les rumeurs persistantes de fermeture de l'urgence du Centre Cloutier-du Rivage repartent de plus belle, le député de Champlain, Pierre Michel Auger, assure que c'est ce mois-ci que l'annonce officielle de la transformation de cette urgence en super clinique devrait être faite par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

«Je suis en communication constante avec le ministre Barrette à ce sujet. Comme j'ai toujours dit, Cloutier-du Rivage a tout pour devenir une super clinique. C'est l'une des installations les plus propices à ce genre de changement, et ce, du jour au lendemain, que ce soit au niveau des ressources physiques, humaines ou du besoin de la population. Il y aura deux super cliniques à Trois-Rivières. C'est le ministre qui les annoncera, mais quand je lis entre les lignes, je comprends que le soleil brille pour Cloutier-du Rivage.»

À ceux qui s'obstinent à répéter que «l'urgence de Cloutier-du Rivage va fermer», le député fait remarquer que le service actuel n'est pas une vraie urgence de toutes façons. «Je trouve ça malheureux parce que le mot urgence» n'est pas utilisé à bon escient. On sait que ce qu'il y a présentement à Cloutier-du Rivage, ce n'est pas une vraie urgence. Les vrais cas urgents sont acheminés au CHRTR. Ce qu'on accueille à Cloutier-du Rivage, ce ne sont pas des urgences à 80 %, le reste, si c'est vraiment urgent, c'est transféré au CHRTR. Donc, le changement s'est déjà fait en pratique. Sauf qu'à l'avenir, le terme «urgence» ne sera plus utilisé parce que ce sera une super clinique, avec un accès 24 heures sur 24, 7 jours semaine.»

Renseignements pris, le député a assuré qu'aucune réunion n'était prévue cette semaine pour fermer le service «d'urgence» de Cloutier-du Rivage. «Moi, ce que je vous dis, c'est que le député de Champlain travaille pour une super clinique à cet endroit et que j'ai tout en main pour que ça le devienne... et sous peu. C'est imminent. C'est le mois d'avril qui est prévu. Les astres sont alignés. Ce qui est important, c'est que la population ait accès à un médecin. La radiographie va rester là, l'échographie et les prises de sang aussi. Et l'accès sera pour toute la population», conclut-il d'un ton catégorique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer