Santé: la moitié des cadres supérieurs pourrait être coupée dans la région

Martin Beaumont, nouveau d-g du Centre intégré de... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Martin Beaumont, nouveau d-g du Centre intégré de santé et de services sociaux Mauricie-Centre-du-Québec.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Centre-du-Québec ferait du pied au Centre intégré de santé et de services sociaux Mauricie-Centre-du-Québec pour obtenir le siège social du nouvel organisme sur le territoire de Bécancour.

Selon des sources, ce serait une bonne façon d'enterrer la hache de guerre, alors que le Centre-du-Québec, (la partie sud du moins) a tenté sans succès de convaincre le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, de doter cette région de son propre CIUSSS. D'autres observateurs toutefois, croient que la rumeur de l'établissement du CIUSSS sur la Rive-Sud ne tiendrait pas la route, même si on sait que le nouveau président directeur général, Martin Beaumont, tient à prendre ses distances avec feue l'Agence de santé et de services sociaux Mauricie Centre-du-Québec. Ce dernier a même refusé la semaine dernière de se faire photographier devant la façade de l'immeuble de la rue Bonaventure afin de ne pas créer de confusion. Enfin, faut-il rappeler que les dernières nominations sont politiques et que Bécancour est située dans une circonscription caquiste.

On ignore donc toujours si le CIUSSS Mauricie Centre-du-Québec arrivera à mettre fin au bail actuel de l'agence. Il n'est pas exclu non plus que le nouvel organisme s'installe dans un centre hospitalier. Du côté de l'agence, on n'a pas retourné notre appel, jeudi.

Des postes de cadres coupés

Par ailleurs, Le Nouvelliste a appris que 60 postes de cadres supérieurs devront être coupés sur les 120 existants dans le réseau actuel. Il n'a pas été possible d'en savoir davantage jeudi. Rappelons que le CIUSSS fusionnera le 1er avril les 13 organisations de la région menant à la création d'un établissement unique, gouverné par un seul conseil d'administration. D'ici là, tous les directeurs généraux continuent d'assurer leur fonction dans les différents établissements tout en travaillant à coordonner la transition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer