Reprise partielle des visites à l'hôpital du Centre-de-la-Mauricie

L'hôpital du Centre-de-la-Mauricie.... (Photo: François Gervais)

Agrandir

L'hôpital du Centre-de-la-Mauricie.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Soulagement à Shawinigan, le Centre de santé et des services sociaux de l'Énergie annonce la reprise, mais seulement partielle, des visites à l'hôpital du Centre-de-la-Mauricie.

Les visites seront en effet permises de 18 h à 20 h, à raison d'un visiteur à la fois. Sur les unités permettant les visites, diverses mesures de prévention sont toutefois toujours en vigueur et devront être respectées à la lettre. Les visiteurs devront se laver les mains à leur arrivée ainsi qu'à leur départ. Le port du masque est encore fortement conseillé.

Par ailleurs, les visites demeurent suspendues pour certaines unités encore en éclosion et on ne peut encore dire quand cette interdiction sera levée définitivement compte tenu de la variation des cas en éclosion. La population pourra suivre l'évolution de la situation dans le hall d'entrée de l'Hôpital du Centre-de-la-Mauricie où des affiches informeront les visiteurs en temps réel des restrictions pour chaque unité.  On pourra aussi consulter à ce sujet le site Web du CSSS de l'Énergie au

www.etrehumain.ca

Comme auparavant, les visites sur ces unités pourront être exceptionnellement autorisées pour des raisons humanitaires, par exemple à l'unité de soins palliatifs ou pour des personnes en fin de vie.

Il va sans dire que toute personne présentant des symptômes de grippe ou des symptômes de gastro-entérite devrait reporter sa visite à une personne hospitalisée. Toutes ces mesures visent la protection de la personne hospitalisée, mais également de la population générale afin d'éviter la propagation de virus indésirables.

Du côté des communications, Lucie Lemire confirme que, de mémoire d'administrateurs, c'est la première fois qu'on suspend des visites aux patients si longtemps à cet hôpital. Il semble que la virulence du virus de la grippe cette année, combinée à des équipes soignantes de plus en plus proactives, expliquent la mesure exceptionnelle qu'on a mise en place cet hiver.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer