Grippe: restrictions maintenues dans les hopitaux de la Mauricie

Les restrictions touchant les visiteurs dans les hôpitaux... (Photo: Archives, La Presse)

Agrandir

Les restrictions touchant les visiteurs dans les hôpitaux sont maintenues afin de réduire les risques de transmission et d'assurer la protection des personnes hospitalisées.

Photo: Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La grippe est toujours active en ce retour du congé des Fêtes et par conséquent, les restrictions touchant les visiteurs dans les hôpitaux sont maintenues afin de réduire les risques de transmission et d'assurer la protection des personnes hospitalisées.

Le Centre hospitalier régional du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Trois-Rivières continue donc de n'autoriser qu'un seul visiteur par usager hospitalisé, sauf pour des motifs humanitaires. Les visites sont permises de 18 h à 20 h 30 seulement. Les visiteurs sont invités à s'informer auprès de leur proche hospitalisé ou auprès du personnel de l'unité de soins pour connaître les consignes spécifiques du secteur.

Par ailleurs, à Trois-Rivières, les visites demeurent interdites dans certains secteurs ciblés et des mesures de prévention des infections sont en vigueur. Le port du masque ou d'autres équipements de protection pourra être exigé dans ces secteurs ou en présence de personnes placées en isolement. Les enfants de moins de 12 ans doivent être accompagnés d'un adulte et ne sont pas autorisés à visiter un usager en isolement.

Pour les mêmes raisons, les visites sont également limitées à l'urgence du CHR où on n'autorise qu'un visiteur par usager sur civière, à raison de dix minutes par heure.

Du côté de l'hôpital de Shawinigan, les visites aux patients hospitalisés demeurent suspendues, une mesure qui est déployée depuis le 26 décembre. Les visites sont toutefois permises pour des motifs humanitaires à l'unité des soins palliatifs. Le CSSS de l'Énergie recommande à la population de téléphoner à leurs proches plutôt que de se rendre sur place les visiter.

On a levé les restrictions de visite au Centre d'hébergement Cooke mais naturellement, on demande aux personnes grippées ou enrhumées de ne pas visiter amis ou parents hébergés, et de se contenter de prendre de leurs nouvelles par téléphone seulement. Là encore, il est toujours préférable de s'informer avant de se rendre sur place car les consignes peuvent changer rapidement en cas d'éclosion de grippe.

On ne signale pas de débordements importants à l'urgence du CHR de Trois-Rivières même si des personnes souffrant de la grippe s'y présentent régulièrement, dont certaines très malades qui sont admises sur civière. On rappelle qu'avant de se rendre à une urgence pour cause de grippe, on doit consulter le document «l'aide à la décision» largement médiatisé (on le trouve sur le site du ministère de la Santé), appeler le 811 pour parler à une infirmière, ou consulter un médecin en clinique médicale.

Rappelons qu'il est encore temps de se faire vacciner. Une clinique aura lieu le 13 janvier, de 9 h à 20 h, à l'auditorium du Centre Saint-Joseph, situé au 731, rue Sainte-Julie à Trois-Rivières.

La Tuque

Au Centre de santé et de services sociaux du Haut Saint-Maurice (CSSSHSM), les restrictions ont toutes été levées, mais la direction de l'établissement demeure toutefois vigilante puisque la grippe saisonnière circule toujours au sein de la population. Les dirigeants demandent aux personnes présentant des symptômes de la grippe de s'abstenir de venir visiter les résidents ou les personnes hospitalisées au Centre de santé. «On demande aussi aux gens de ne pas circuler inutilement dans l'établissement. Puis on incite fortement les gens à se laver les mains. On invite aussi la population à visiter notre site web pour consulter le document d'aide à la décision s'ils ont des symptômes de la grippe [...] La population a été très vigilante et on est venu à bout de notre éclosion pour l'instant», a mentionné Chantal Guay, agente de planification et de communication au CSSSHSM.

Avec la collaboration d'Audrey Tremblay

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer