Grippe: les interdictions de visite s'étendent à la rive sud

Les visites sont interdites au Centre d'hébergement Saint-Célestin....

Agrandir

Les visites sont interdites au Centre d'hébergement Saint-Célestin.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

Les mesures de protection contre la transmission de la grippe dans les établissements de santé de la Mauricie s'étendent désormais à la rive sud. Après les centres de santé et de services sociaux de Trois-Rivières et de l'Énergie, c'est au tour de celui de Bécancour-Nicolet-Yamaska d'annoncer des restrictions aux visites, dans son cas à son Centre d'hébergement Saint-Célestin.

Une éclosion d'influenza sévit présentement à ce centre en particulier. La direction a donc décrété une interdiction de visite des résidents des unités d'hébergement de ce site, jusqu'à nouvel ordre.

Rappelons que les visites sont aussi suspendues à l'Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, sauf pour les patients traités à l'unité des soins palliatifs ou en fin de vie.

Au Centre hospitalier régional du CSSS de Trois-Rivières, un seul visiteur est autorisé par usager hospitalisé, sauf pour «motifs humanitaires». Les visites demeurent également interdites dans certains secteurs ciblés.

Les visites auprès de patients à l'urgence sont par ailleurs restreintes à un visiteur par patient sur civière, à raison de 10 minutes par heure.

Le but de ces mesures est évidemment de réduire les risques de transmission de la grippe dans la population en général, tout en assurant la protection des gens hospitalisés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer