École La Source: aucun contaminant trouvé pouvant expliquer les malaises

L'école La Source à Sainte-Cécile-de-Lévrard....

Agrandir

L'école La Source à Sainte-Cécile-de-Lévrard.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Sainte-Cécile-de-Lévrard) Aucun contaminant n'a été découvert à l'école La Source de Sainte-Cécile-de-Lévrard qui pourrait expliquer les malaises physiques ressentis par certains élèves et enseignants au cours des derniers mois, comme des maux de tête, étourdissements, nausées, larmoiements, pertes de concentration et d'énergie et toux.

La Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec a fait parvenir son rapport d'analyse à la Commission scolaire de la Riveraine, le 16 décembre dernier.

Différents tests ont été réalisés afin d'évaluer la présence ou non de monoxyde de carbone, de moisissure, d'hydrocarbures et de poussière. La présence possible de désodorisants ou bougies parfumées à l'intérieur, la température, l'humidité relative, le dioxyde de carbone de même que l'eau potable ont tous été examinés.

Bien qu'aucun de ces facteurs n'ait été ciblé pour expliquer les malaises physiques dans l'école, la Direction de la santé publique y va néanmoins de quelques recommandations, mais à titre purement préventif.

Il faut notamment corriger toute contamination fongique ou toute condition pouvant favoriser l'apparition de cette contamination. Il faut aussi nettoyer régulièrement les locaux de l'école, maintenir un taux d'humidité de 30 % à 50 %, tenter de maintenir une plage de température entre 23 et 24 °C afin d'éviter l'impression de manquer d'air en période de chaleur intense.

La Direction de la santé propose aussi d'ouvrir les fenêtres régulièrement afin d'obtenir un apport d'air frais.

Finalement, on suggère aussi de retirer les produits «comme les désodorisants d'intérieur et les bougies parfumées. Les substances chimiques qui servent à parfumer les produits peuvent entraîner des problèmes de santé, en particulier chez les personnes atteintes de maladies pulmonaires, par exemple l'asthme», indique-t-on dans le rapport.

La Commission scolaire a fait parvenir un communiqué aux parents, mercredi, afin de leur dévoiler les résultats.

Quoi qu'il en soit, il se peut que l'avenir de l'école La Source soit remis en question. En effet, la Commission scolaire de la Riveraine envisage de fermer l'école dans le but de regrouper les élèves de La Source avec ceux de La Nacelle à Saint-Pierre-les-Becquets dès l'année scolaire 2015-2016 parce que les deux écoles ne comptent pas suffisamment d'élèves.

Des audiences publiques sont prévues le 19 février. Une rencontre d'information sera tenue le 19 janvier, à 19 h à l'école Les Seigneuries.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer