Un gymnase grâce à la grande guignolée du Centre de pédiatrie sociale

De gauche à droite: Jason Saint-Yves, directeur de... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

De gauche à droite: Jason Saint-Yves, directeur de l'école Sainte-Thérèse, Noémie Cantin, professeure au département d'ergothérapie à l'UQTR, le Dr Raymond Perrault, du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières, et Claude Lessard, président de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'école Sainte-Thérèse de Trois-Rivières inaugurait, jeudi, son tout nouveau gymnase où se déroule depuis peu un programme de psychomotricité pour les élèves de la maternelle à la 4e année et jusqu'en 6e année pour les élèves en classe de francisation.

Doté notamment d'un mur d'escalade et d'équipements spécialisés, ce nouveau gymnase a été rendu possible grâce à la grande guignolée du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières, donc aux dons de la population.

La pédiatrie sociale a fourni 15 000 $ à ce projet tandis que le département d'ergothérapie de l'UQTR fournit des stagiaires pour faire faire aux enfants les exercices nécessaires à leur développement. «J'ai une stagiaire en ergothérapie qui vient ici tous les jours», indique le directeur de l'école, Jason St-Yves.

La professeure-clinicienne, Kathleen C. Durand se présente elle aussi régulièrement à l'école. Le tout se fait sous la supervision de la professeure Noémie Cantin de l'UQTR.

L'organisme Roue libre composée de cyclistes bénévoles, a aussi amassé 22 000 $ pour ce projet précis. Depuis deux ans, Roue libre a amassé rien de moins que 73 000 $ qu'elle a distribués à différentes écoles pour des projets de ce genre.

«Ça permet à nos enfants de bouger, indique M. St-Yves, leur apporte de la concentration et permet aussi une meilleure organisation des bureaux de travail», facilitant ainsi la concentration des jeunes.

Notons que la grande guignolée de la pédiatrie sociale se fera samedi à Trois-Rivières. L'an dernier, 75 000 $ avaient été amassés et grâce à cela, 350 enfants ont pu bénéficier de divers programmes favorisant leur développement, notamment le projet Pomme qui permet de donner une pomme chaque jour aux enfants de 12 écoles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer