Prix provincial à la clinique d'hémato-oncologie

On aperçoit (de gauche à droite) Mme Louise...

Agrandir

On aperçoit (de gauche à droite) Mme Louise Corbeil, directrice du Programme santé physique médecine et cogestionnaire clinico-administratif de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Mme Lucie Letendre, d.g., et Mme Diane Gervais, coordonnatrice du programme de lutte contre le cancer. Elles sont en compagnie d'intervenants qui se sont investis dans le projet.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Pour avoir réduit le temps d'attente de la prise en charge des usagers de la chimiothérapie, de 61 minutes à 17 minutes, grâce à l'approche Lean, l'équipe de la clinique d'hémato-oncologie du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Trois-Rivières s'est vu remettre une plaque honorifique soulignant son travail, lors de la remise des Prix québécois en cancérologie 2014 qui avait lieu vendredi dernier.

L'événement a eu lieu dans le cadre du congrès 2014 de la Direction québécoise de cancérologie qui se déroulait à Montréal et qui vise à souligner les pratiques exemplaires en matière de soins et services en cancérologie au Québec.

Dans un communiqué émis à cette occasion, la direction du CSSS de Trois-Rivières indique que cet honneur met en lumière la révision des pratiques cliniques qui a permis d'améliorer de 70 % le temps d'attente, au bénéfice de quelque 4300 usagers de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui reçoivent des traitements à la clinique d'hémato-oncologie chaque année.

Cette démarche qui repose sur l'approche japonaise Lean, consiste à analyser le parcours de l'usager, de son arrivée à la clinique jusqu'à son départ, ainsi que les interventions de l'équipe d'hémato-oncologie avant, pendant et après le traitement de chimiothérapie. Par la suite, la trajectoire de l'usager est définie en deux temps. La prise de sang, la préparation du médicament et le suivi avec le pharmacien - trois interventions nécessaires avant de recevoir le traitement - se font la veille.

Si une rencontre médicale est requise, celle-ci est aussi planifiée la veille. Avec comme résultat que le jour du traitement, tout est en place pour prendre en charge l'usager à l'heure de rendez-vous prévue et le médicament est prêt à être administré. Ainsi, on concentre les soins spécialisés à la clinique d'hémato-oncologie du CSSS de Trois-Rivières, tout en redistribuant les soins de soutien aux intervenants du CSSS local près du lieu de résidence de l'usager.

En fait, souligne-t-on au CSSS, la mobilisation soutenue de l'équipe d'hémato-oncologie a permis de dépasser largement la cible fixée au départ. Pour y arriver, il a fallu mobiliser des intervenants de différents secteurs de l'établissement qui contribuent quotidiennement au fonctionnement de la clinique, comme la pharmacie et les laboratoires.

La directrice générale du CSSS de Trois-Rivières, Lucie Letendre, a félicité l'équipe de la clinique pour ce prix provincial qui, selon elle, vient réitérer la capacité du CSSS de Trois-Rivières à jouer son rôle de mandataire régional en cancérologie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer