Les bracelets électroniques font leur entrée à l'hôpital

Un des bracelets électroniques que l'on met à... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un des bracelets électroniques que l'on met à la cheville des nouveaux-nés avec la permission des parents.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Depuis mardi dernier, les bracelets électroniques munis d'une alarme destinés aux nouveaux-nés sont en fonction au service d'obstétrique du Centre de santé et de services sociaux de Trois-Rivières.

Les problèmes éprouvés avec les particularités du système informatique du centre hospitalier ont finalement pu être résolus par le fournisseur J. Bélanger Intercom Inc.

Au service des communications du CSSS Trois-Rivières, on confirme que désormais, toutes les mesures de sécurité qu'on avait prévu rehausser pour prévenir des enlèvements d'enfants l'ont été.

Rappelons que toutes ces mesures spéciales ont été adoptées à la suite de l'enlèvement de la petite Victoria, dans la chambre de sa maman, en mai dernier.

Heureusement Victoria avait été retrouvée saine et sauve quelques heures après.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer