Le Centre jeunesse à la recherche de familles d'accueil

Charles Jutras, chef de service à l'accès centralisé,... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Charles Jutras, chef de service à l'accès centralisé, et Émilie Simard, chef de programme sur la qualité des services aux enfants hébergés au Centre jeunesse Mauricie et Centre-du-Québec.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Alors que l'on célèbre cette semaine la Semaine des familles d'accueil partout en province, force est de constater que les besoins en terme de ressources d'accueil dans la région continuent d'être criants.

C'est du moins ce que fait savoir le Centre jeunesse Mauricie et Centre-du-Québec, qui multiplie ses efforts de recrutement pour assurer à tous les jeunes en difficulté de trouver un endroit convenable lors d'un besoin de placement.

«Les besoins sont toujours grands, spécialement pour la clientèle des adolescents entre 13 et 18 ans, et spécialement les garçons», explique Charles Jutras, chef de service à l'accès centralisé au Centre jeunesse. Ce dernier spécifie que, bien que le recrutement soit constant pour toutes les tranches d'âge, il est parfois plus facile de trouver des familles qui souhaitent accueillir les enfants en bas âge.

«L'objectif premier, quand on effectue un placement, est de maintenir l'enfant dans un milieu connu, ce qui facilite son intégration et ne chamboule pas trop ses habitudes de vie. Il n'a pas à changer d'école ou de groupe d'amis, par exemple.

Mais présentement, on se retrouve parfois à devoir faire des choix déchirants et sortir un enfant de la zone parce qu'il n'y a aucune famille disponible pour l'accueillir dans sa région», note M. Jutras, citant l'exemple de jeunes adolescents de Drummondville qui doivent présentement être placés dans des familles de Trois-Rivières, faute de ressources.

Sa collègue Émilie Simard, chef de programme sur la qualité des services aux enfants hébergés, ajoute que l'action posée par les familles d'accueil en est une de don de soi et d'investissement émotif auprès du jeune, mais s'avère aussi tellement enrichissante.

«Ces jeunes-là vivent des difficultés au quotidien, mais il est aussi possible de les accompagner dans un projet de vie, de leur montrer des modèles positifs. Ils sont tout aussi attachants, et nos familles nous disent très souvent que c'est valorisant de travailler avec eux. Il se fait des miracles à petite échelle à chaque jour dans chacune de nos familles d'accueil. Il faut croire en leur potentiel et aller au-delà de l'étiquette qu'on leur appose souvent trop rapidement», reconnaît Mme Simard.

Chaque famille intéressée à accueillir un ou des jeunes chez elle passera à travers un processus rigoureux de sélection, où seront évalués la capacité d'encadrement, la volonté d'investissement en temps et en énergie, la stabilité du foyer et les diverses capacités parentales et d'encadrement. Mais la démarche initiale doit d'abord se faire par la famille intéressée à s'impliquer. C'est elle qui fera les premiers pas vers le Centre jeunesse pour manifester son intérêt.

«Bien qu'elle soit rémunérée, ce n'est pas un salaire que l'on propose à une famille, mais bien l'opportunité de s'investir auprès d'un jeune», précise Charles Jutras. «C'est un privilège que d'être sélectionné, ça demande des compétences articulées et le goût de faire la différence dans la vie d'un jeune. D'accepter ce qu'il est et de lui offrir une expérience familiale positive», ajoute Émilie Simard.

Il est possible de proposer sa candidature comme famille d'accueil, peu importe la zone où l'on réside en Mauricie ou au Centre-du-Québec, en téléphonant au 1 866 873-3281.

Partager

À lire aussi

  • Esprit de famille<strong></strong>

    La vie...

    Esprit de famille

    L'adolescence n'a plus beaucoup de secret pour Jacinthe Geoffroy. Quatre garçons âgés entre 13 et 16 ans vivent sous son toit. Les états d'âme en... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer