Garantie de construction résidentielle: Trois-Rivières a son bureau

Le président-directeur général de GCR, Daniel Laplante, prenant... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le président-directeur général de GCR, Daniel Laplante, prenant la parole en présence du président de la Coalition, Alain Gélinas, et des députés Marc H. Plante et Jean-Denis Girard.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) À la suite de la crise de la pyrrhotite, Trois-Rivières a maintenant son bureau de Garantie de construction résidentielle (GCR).

Bien accueillie par la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite, l'inauguration des locaux, situés au 7175, boulevard Marion, met ainsi un terme à l'imbroglio autour d'un possible siège social en Mauricie, celui-ci étant implanté dans la métropole.

«Ce n'est pas juste un bureau de façade et sa mise en place découle directement du dossier de la pyrrhotite. C'est un virage important pour la qualité de la construction résidentielle au Québec», a confié le président de la Coalition, Alain Gélinas, se disant conscient que les sièges sociaux s'installent habituellement à Montréal.

D'ailleurs, le député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, se réjouit que le bureau trifluvien, «un engagement électoral», couvrira tout l'Est du Québec tandis que son collègue Marc H. Plante, de Maskinongé, y voit «une excellente nouvelle et un point sur le i» par rapport au problème de la pyrrhotite.

«On veut aider les victimes et éviter ce genre d'événements catastrophiques. Cela va faciliter l'achat de nouvelles maisons et rassurer le marché immobilier», fait remarquer M. Girard tout en soulignant la création de bons emplois avec l'arrivée de GCR.

L'ancien ministre n'a pas manqué de rappeler la sensibilité de son gouvernement à cette «tragédie», avec une contribution totalisant 35 millions de dollars. «Plus de 600 ménages ont été indemnisés et nous suivons de très près ce qui se passe au niveau légal», a-t-il assuré.

L'organisme à but non lucratif, en charge d'administrer le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs, est entré en fonction le 1er janvier 2015.

«Nous sommes très heureux d'inaugurer notre bureau de Trois-Rivières, comptant une équipe d'une dizaine d'employés, majoritairement formée d'inspecteurs», a indiqué le président-directeur général de GCR, Daniel Laplante.

Selon lui, cette ouverture se veut significative puisque, dit-il, la région fut victime de la pire crise de la construction résidentielle depuis l'instauration obligatoire du Plan de garantie des maisons neuves en 1999.

«Cela représente une grande valeur symbolique pour nous. L'ampleur de ce malheureux épisode dépasse tellement l'entendement que les qualificatifs viennent à nous manquer», a admis celui qui parle d'un drame, d'une crise et d'une catastrophe. «On ne veut pas d'un autre Trois-Rivières», renchérit M. Laplante.

Et si l'inauguration a lieu en septembre, «ce n'est pas un hasard car cette période marque l'adoption de deux documents fondamentaux pour notre conseil d'administration, soit le plan stratégique 2016-2019 de GCR et le programme d'inspection qui en découle», précise-t-il.

En grande partie, le plan stratégique est un programme de gestion des risques, qui vise, par exemple, à prévenir des événements comme celui qu'a vécu Trois-Rivières, en misant sur un programme d'inspection rigoureux, axé sur l'amélioration de la qualité de construction résidentielle au Québec.

«La garantie GCR, c'est nettement plus qu'une garantie offrant des dédommagements, des réparations ou une prise en charge des travaux. Elle se veut avant tout un outil de prévention efficace», poursuit M. Laplante.

Depuis sa création en 2015, GCR a mis sur pied une équipe d'inspecteurs chevronnés, membres d'un ordre professionnel, qui sillonnent l'ensemble du territoire québécois afin d'évaluer la qualité technique des constructions résidentielles.

«Nous contribuons d'une manière significative à réduire les risques de malfaçons et vices cachés, ainsi qu'à assurer une vie paisible aux futurs acheteurs de résidences neuves», soutient-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer