Ralentissement des travaux pendant les vacances

Si les deux prochaines semaines ne seront pas... (Olivier Croteau)

Agrandir

Si les deux prochaines semaines ne seront pas très achalandées en terme d'activité, cela ne signifie pas que les chantiers seront complètement paralysés.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les travaux reliés à la pyrrhotite pourraient prendre du retard à cause des vacances de la construction. Avec le départ des ouvriers, il sera en effet difficile de poursuivre l'ouvrage en cours.

D'ailleurs, aucune opération majeure ne devrait se dérouler pendant les deux dernières semaines de juillet.

«À ce que je sache, il n'y aura pas de gros travaux, comme le levage et le coulage, durant cette période», a fait savoir Steeve Guy, coordonnateur de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite. De ce fait, aucune maison ne devrait être laissée surélevée pendant les vacances.

Si les deux prochaines semaines ne seront pas très achalandées en terme d'activité, cela ne signifie pas que les chantiers seront complètement paralysés. «Il pourrait y avoir des travaux de finition, d'entretien ou de préparation de terrain, même si techniquement, les ouvriers sont en congé. Travailler ou non pendant la construction, c'est à la discrétion des entrepreneurs», explique M. Guy.

Les travaux de rénovation engendrés par la pyrrhotite se trouvera donc ralentie. Au retour des ouvriers au mois d'août, il restera environ trois mois aux entrepreneurs pour exécuter les travaux. Passé ce délai, le temps froid les forcera à remettre leurs opérations au printemps 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer