Pyrrhotite: une aide supplémentaire de Québec?

Les victimes de la pyrrhotite pourraient avoir une... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Les victimes de la pyrrhotite pourraient avoir une bonne nouvelle en provenance de Québec ce lundi.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que les victimes de la pyrrhotite attendent de pied ferme l'aide financière d'Ottawa, c'est plutôt le gouvernement provincial qui leur annoncera une bonne nouvelle lundi. Il semble que Québec ajoutera son grain de sel en bonifiant l'offre du fédéral.

Le président de Coalition d'aide aux victimes de... (Stéphane Lessard) - image 1.0

Agrandir

Le président de Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite Alain Gélinas. 

Stéphane Lessard

Selon ce que Le Nouvelliste a appris, cette annonce n'aurait rien à voir avec le 30 millions $ sur trois ans accordé par le gouvernement Trudeau. Cette somme, les victimes de la pyrrhotite l'attendent impatiemment depuis plusieurs mois.

Se pourrait-il que le gouvernement du Québec accorde un montant pour les victimes de la pyrrhotite alors que rien n'était prévu pour elles dans le dernier budget du ministre des Finances? Si tel est le cas, cette aide financière viendrait mettre un baume sur la détresse de nombreux propriétaires au bord du gouffre.

Depuis sept ans, le gouvernement provincial a fait deux versements d'aide, à raison de 15 millions $ chacun, pour un total de 30 millions $. Ottawa, de son côté, était resté les bras croisés jusqu'à ce que le premier budget du gouvernement Trudeau, en mars dernier, accorde cette aide financière de 30 millions $ sur trois ans.

Il semble d'ailleurs que ce ne soit qu'une question de jours avant que cette aide ne soit rendue disponible. Le montant a bel et bien été transféré de la Société canadienne d'hypothèque et de logement vers la Société d'habitation du Québec au début du mois de juin. Quelques détails administratifs resteraient à régler pour fignoler l'entente. L'annonce devrait donc être faite sous peu.

Rappelons que les propriétaires craignaient de louper la saison de la construction parce que les sommes tardaient à se rendre entre les mains de la Société d'habitation du Québec, au grand dam d'Alain Gélinas, président de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP). Ce dernier aurait souhaité que Québec avance l'argent aux propriétaires au printemps en sachant que le gouvernement fédéral avait déjà promis un montant. 

À la Ville de Trois-Rivières, ce sont plus de 180 dossiers de pyrrhotite qui sont ouverts et qui pourront être réglés dès que les sommes seront versées par le gouvernement.

Le président de la CAVP n'est toutefois pas aussi optimiste. Il semble que malgré la disponibilité imminente de cette aide financière, les travaux ne puissent pas se mettre en branle immédiatement. En effet, les soumissions remplies l'an dernier ne sont plus valides et devront donc être remplies à nouveau. Un processus de deux semaines environ.

C'est donc vraisemblablement à la mi-juillet que les pelles mécaniques devraient commencer à s'activer. Jusqu'ici, ce sont approximativement 170 maisons qui sont réparées chaque année.

En février dernier, Alain Gélinas avançait qu'une somme de 600 millions $ serait nécessaire pour dédommager les victimes de ce fléau au niveau résidentiel.

Environ 4000 maisons ont été construites avec de la pyrrhotite en Mauricie et la somme à débourser pour les réparations oscille autour de 185 000 $ par habitation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer