Pyrrhotite: la Coalition veut s'attaquer à la hausse des coûts réparation

La pyrrhotite fait des ravages à Trois-Rivières.... (Archives)

Agrandir

La pyrrhotite fait des ravages à Trois-Rivières.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite n'a pas fini de se battre. En plus d'être bien déterminée à continuer ses pressions pour obtenir plus d'aide d'Ottawa et de Québec, la CAVP veut rencontrer les gouvernements afin que des interventions soient faites le plus tôt possible pour ramener à la normalité les coûts de réparation des maisons.

Depuis quelques années, en effet, les coûts chargés par les entrepreneurs pour remplacer les fondations ont littéralement explosé tant et si bien que la subvention maximale de 75 000 $ que pouvaient obtenir les victimes, en 2011, ne les soutient plus vraiment.

Le président de la Coalition, Alain Gélinas, a rappelé que l'aide de 30 millions $ annoncée récemment par le gouvernement fédéral est nettement insuffisante. Selon lui, il aurait fallu au bas mot 300 millions $ pour aider vraiment les victimes en attendant que les procédures judiciaires soient terminées. Ce dernier craint en effet que SNC Lavalin porte les procédures jusqu'en cour Suprême, ce qui prolongerait l'agonie des victimes d'une dizaine d'années.

Le gouvernement doit donc faire au plus vite le ménage dans cette affaire de hausse des coûts de réparation, estime M. Gélinas, car lui aussi est victime puisque ce sont les entrepreneurs, au bout du compte, qui profitent des subventions.

Plus de détails dans Le Nouvelliste du 30 mars

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer