Gabriel Nadeau-Dubois remercie ses électeurs dans le métro

Gabriel Nadeau-Dubois distribuant des tracts de Québec solidaire... (PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Gabriel Nadeau-Dubois distribuant des tracts de Québec solidaire devant le métro Beaubien, quelques jours avant l'élection partielle dans Gouin.

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vicky Fragasso-Marquis
La Presse Canadienne
Montréal

Au lendemain de son élection dans la circonscription montréalaise de Gouin, le prochain député de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, est allé remercier ses électeurs mardi à la station de métro Beaubien, dans le quartier Rosemont-La Petite-Patrie.

L'image rappelait celle de Justin Trudeau qui, après son élection comme premier ministre, était allé au métro Jarry pour serrer des mains et prendre des égoportraits avec les Montréalais de la circonscription de Papineau.

Mais M. Nadeau-Dubois a dit qu'il voulait plutôt s'inspirer de sa prédécesseure, Françoise David, qui avait fait de même lors de ses deux élections.

Des Montréalais de plusieurs quartiers s'étaient déplacés pour discuter avec Gabriel Nadeau-Dubois avant son grand départ vers l'Assemblée nationale - il sera assermenté mardi prochain.

À l'extérieur de la bouche de métro, certains citoyens passaient leur chemin sans le regarder, d'autres lui souriaient discrètement, alors qu'une poignée de gens se sont arrêtés pour lui serrer la main et lui parler longuement de son parcours, et de leurs revendications pour le quartier.

Ses concitoyens en ont profité pour lui donner quelques conseils: rester lui-même et ne pas se laisser déranger par le bruit des éditoriaux et des chroniques dirigées contre lui.

Vincent Lemoine, un jeune père de famille de trois enfants habitant le quartier Ahuntsic, s'est dit «inspiré» par le parcours du jeune homme et l'a encouragé à se rabattre sur «la majorité silencieuse qui est derrière lui».

«J'ai voulu lui apporter mon soutien, pour qu'il garde la foi même dans les moments difficiles où tout le monde va lui taper dessus», a-t-il confié.

Mohammed Malajedi, un résidant de Montréal-Nord, a tenu à aller féliciter M. Nadeau-Dubois, qu'il suit depuis la crise étudiante de 2012.

«Je crois en la personne et je lui ai juste dit de rester lui-même. Je pense qu'il apporte beaucoup à Québec solidaire», a-t-il raconté.

Florence Leblanc, une jeune électrice de Gouin, disait ouvertement «déborder de joie».

«Je suis contente, ça va être un bon député pour le coin ici. Moi, j'aimais déjà beaucoup Québec solidaire, et je pense que d'avoir Gabriel Nadeau-Dubois ici, il a assez de mordant pour mener à terme les projets», a-t-elle confié.

Gabriel Nadeau-Dubois, qui est également co-porte-parole de Québec solidaire, a été élu avec plus de 69 pour cent des voix lors de l'élection partielle qui se déroulait lundi soir. Il succède à Françoise David, qui a démissionné en janvier pour des raisons de santé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer