Redécoupage électoral: Saint-Maurice disparaît, c'est confirmé

La circonscription de Pierre Giguère sera rayée de... (Le Nouvelliste, François Gervais)

Agrandir

La circonscription de Pierre Giguère sera rayée de la carte électorale du Québec.

Le Nouvelliste, François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Commission de la représentation électorale (CRE) a rendu sa décision finale concernant la nouvelle carte électorale du Québec, et confirme la dissolution de la circonscription de Saint-Maurice en Mauricie.

Pour justifier cette proposition, la CRE arguait que deux circonscriptions, soit Laviolette et Saint-Maurice, regroupaient un nombre d'électeurs inférieur au seuil prévu par la Loi pour assurer l'égalité relative du vote.

De plus, en Mauricie, la croissance du nombre d'électeurs a été nettement en deçà de celle de l'ensemble du Québec. Son poids électoral est maintenant plus faible que celui représenté par son nombre de circonscriptions. Le retrait de l'une d'elles avait donc été jugé nécessaire.

Les commentaires soumis lors de la première annonce de ce changement ont principalement évoqué des questions de liens d'appartenance entretenus entre certaines communautés, ainsi que le respect des limites administratives des MRC.

Après l'analyse de l'ensemble des éléments, les commissaires ont décidé de maintenir la délimitation proposée quant au regroupement des municipalités de Trois-Rives, Saint-Roch-de-Mékinac et Grandes-Piles dans Laviolette-Saint-Maurice.

Ces municipalités sont situées près de la route 155, seul lien routier entre les villes de La Tuque et de Shawinigan; elles nourrissent des liens naturels et des affinités socioéconomiques, et partagent des intérêts.

Cependant, certains ajustements ont été apportés en réaction aux commentaires démontrant les nombreux liens socioéconomiques et les affinités entre Notre-Dame-du-Mont-Carmel et Shawinigan.

Notre-Dame-du-Mont-Carmel sera donc intégrée à Laviolette-Saint-Maurice.

Il a également été suggéré de maintenir le secteur Saint-Louis-de-France dans Champlain pour respecter la barrière de la rivière Saint-Maurice.

Finalement, le secteur de Trois-Rivières à l'est de l'autoroute de l'Énergie (55), qui fait actuellement partie de Maskinongé, sera intégré à la circonscription de Trois-Rivières pour assurer une cohérence géographique plus représentative des communautés naturelles.

Manon Massé... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Manon Massé

Photothèque Le Soleil

Montréal: la circonscription électorale de Ste-Marie-Saint-Jacques est maintenue

La Presse canadienne

QUÉBEC -La circonscription électorale provinciale de Sainte-Marie-Saint-Jacques, à Montréal, est maintenue telle qu'elle alors que celle de Crémazie, dans le nord de la ville, changera de nom pour s'appeler Maurice-Richard.

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, de Québec solidaire (QS), a mené une bataille depuis plusieurs semaines pour que sa circonscription ne soit pas éliminée. Elle doit commenter la décision finale plus tard, jeudi.

Par ailleurs, la Commission de la représentation électorale (CRE) explique que plusieurs propositions ont été acheminées sur le changement de nom de la circonscription de Crémazie pour celui de Maurice-Richard.

La Commission signale que le légendaire joueur de hockey a habité le territoire de la circonscription pendant une cinquantaine d'années. Elle écrit qu'au-delà de ses exploits sportifs, M. Richard y est reconnu pour son implication communautaire et qu'il a été un personnage marquant pour l'ensemble des Québécois.

Pour une première fois, le souvenir d'un sportif sera rappelé dans le nom d'une circonscription au Québec.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer