Course à la direction du PQ: Hivon et Cloutier s'arrêtent en Mauricie

La candidate à la chefferie du Parti québécois,... (Olivier Croteau)

Agrandir

La candidate à la chefferie du Parti québécois, Véronique Hivon.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La course à la chefferie du Parti québécois (PQ) battait son plein dans la région jeudi, alors que deux des cinq candidats à la succession de Pierre Karl Péladeau y étaient de passage. Si Véronique Hivon est allée à la rencontre de représentants de groupes communautaires, Alexandre Cloutier a rencontré les médias accompagné d'anciens députés de la région qui l'appuient dans sa course.

La députée de Joliette en était à son premier passage dans la région depuis qu'elle est candidate à la direction du parti fondé par René Lévesque. Après un déjeuner avec des militants péquistes de la région, elle a participé, à la suite d'une invitation du Centre de prévention suicide les Deux Rives, à une rencontre avec les représentants de huit organismes communautaires. Cette rencontre s'est tenue à Trois-Rivières dans les locaux de COMSEP.

Estimant qu'ils sont des partenaires indispensables, Véronique Hivon a réitéré l'engagement du précédent gouvernement péquiste qui prévoit une augmentation du financement des organismes communautaires de 160 millions $ sur trois ans. 

«Pour moi, comme chef du PQ et première ministre, c'est clair que les organismes communautaires vont être des partenaires à part entière de l'action sociale du gouvernement pour venir soutenir les gens qui en ont le plus besoin. Ce sont des organismes qui sont aux premières lignes et nous en avons besoin», a déclaré Véronique Hivon à la sortie de cette rencontre. «Ce qui est catastrophique en ce moment, c'est qu'avec le régime d'austérité qui est mis de l'avant par le gouvernement libéral, les travailleurs communautaires qui sauvent des vies au quotidien sont laissés pour compte. Et ils ont de plus en plus de mal à répondre aux besoins de la population.» 

Parmi les groupes communautaires qui ont participé à cette rencontre, on retrouvait notamment COMSEP, la Corporation de développement communautaire de Trois-Rivières, le Regroupement d'organismes communautaires TROC-MCQ et le Centre de prévention suicide les Deux Rives. 

La coordonnatrice générale de COMSEP, Sylvie Tardif, indique que cette rencontre a permis de sensibiliser Véronique Hivon à la réalité des organismes communautaires, particulièrement à l'heure où Québec a coupé leurs budgets. «Tous les organismes se sont prononcés et ont parlé des impacts nombreux de l'austérité», a mentionné Mme Tardif. 

«Nous avons tous besoin d'un financement plus adéquat pour remplir notre mission», a ajouté Marie-Ève Francoeur, conseillère politique à la TROC-MCQ.

Alexandre Cloutier, candidat à la direction du Parti... (Sylvain Mayer) - image 4.0

Agrandir

Alexandre Cloutier, candidat à la direction du Parti québécois, peut compter sur plusieurs appuis dans la région, dont celui de l'ancien ministre et député de Saint-Maurice, Yves Duhaime

Sylvain Mayer

Alexandre Cloutier à Shawinigan

Alexandre Cloutier était de passage en Mauricie pour une deuxième fois depuis le lancement de sa campagne à la succession de Pierre Karl Péladeau. Le député de Lac-Saint-Jean s'est arrêté à Shawinigan afin d'annoncer de nouveaux appuis en provenance de la région. M. Cloutier compte maintenant dans son camp Yves Duhaime, ancien député de Saint-Maurice ayant occupé plusieurs fonctions ministérielles dans des cabinets péquistes, ainsi que Jean-Pierre Jolivet, ancien député de Laviolette et également ancien ministre. Aux appuis des deux ex-ministres s'ajoutent ceux de plusieurs militants souverainistes du Centre-de-la-Mauricie.

Le candidat à la chefferie du Parti québécois a réitéré l'importance pour son organisation politique de reconquérir la Mauricie. Pour lui, le gouvernement ne peut continuer à ignorer les communautés régionales. «Pour que le Parti québécois puisse reprendre le pouvoir, c'est fondamental d'avoir la confiance des électeurs. Avec le saccage actuel de nos régions, en plus de la mise à mal de nos écoles et du domaine de la santé, en particulier dans les CHSLD, les Québécois vont vouloir une alternative, et cette alternative passe par des députés enracinés en qui les électeurs de la région peuvent avoir confiance», élabore M. Cloutier.

Étant donné l'importance de l'industrie du bois dans l'économie de la Mauricie, le candidat a cru bon de clarifier sa position sur le dossier du bois d'oeuvre. Pour lui, ce cas est prioritaire. «Le Québec souhaite être soumis aux règles du libre-échange. Plus de 60 000 emplois au Québec dépendent directement de l'industrie forestière», explique M. Cloutier. Il en a également profité pour lancer une flèche au gouvernement fédéral. «Je profite du fait d'être dans une région forestière pour directement interpeller le premier ministre du Canada dans le dossier du bois d'oeuvre. Il est inacceptable qu'il ait échoué de la sorte dans le respect de ses engagements», dénonce-t-il. Rappelons que l'entente commerciale avec les États-Unis sur le bois d'oeuvre a pris fin à l'automne dernier, et que Justin Trudeau n'a toujours pas conclu de nouvelle entente à ce sujet. 

M. Cloutier a aussi profité de sa visite à Shawinigan pour rencontrer le maire de la ville, Michel Angers. Le député du Parti québécois s'est montré très enthousiaste face à l'émergence de l'entrepreneuriat, à Shawinigan comme dans la région. «Les Mauriciens ont choisi de se retrousser les manches, d'innover et de diversifier leur économie en misant sur la force de leurs entrepreneurs et de leurs PME. Le rôle du gouvernement du Québec est de les appuyer dans ce processus de diversification», affirme-t-il. À ce chapitre, l'aspirant-chef du Parti québécois dénonce les coupes dans les outils de développement économique local.

M. Cloutier poursuivra sa tournée du Québec ce vendredi, alors qu'il sera de passage à Drummondville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer