Pacte fiscal: un effort «raisonnable», selon Coiteux

Le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux.... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que le pacte fiscal transitoire a vivement fait réagir des villes comme Trois-Rivières, le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, parle d'un effort important, «mais raisonnable».

«Tout le monde doit faire son effort. Ils ont la marge de manoeuvre, c'est un exercice relativement modeste et ça représente un petit pourcentage de leurs revenus de 2012 qu'ils peuvent absorber sans aucune hausse de taxes et sans toucher aux services», a-t-il soutenu, en marge de sa conférence devant les membres de la Chambre de commerce et d'industries trifluvienne.

Pour le ministre régional Jean-Denis Girard, qui s'est présenté comme un «fier défenseur des régions», l'abolition des CLD et des CRÉ ne vise pas à «saper dans les structures, mais à revoir nos façons de faire».

Tous les détails dans Le Nouvelliste de samedi

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer