Course au leadership du NPD: Ruth Ellen Brosseau dit non

La députée du NPD Ruth Ellen Brosseau... (La Presse Canadienne, Sean Kilpatrick)

Agrandir

La députée du NPD Ruth Ellen Brosseau

La Presse Canadienne, Sean Kilpatrick

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Louiseville) La députée néo-démocrate de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, renonce finalement à se porter candidate à la direction de son parti qui se choisira un nouveau chef en octobre 2017.

«Après une longue réflexion, j'ai décidé de ne pas me présenter à la chefferie. Sur le plan personnel, j'ai choisi de ne pas aller de l'avant. Je suis mère monoparentale encore, mon gars a 16 ans, c'est un adolescent, mais je veux être encore une bonne maman et une députée présente», a-t-elle confié au Nouvelliste.

Du même souffle, la politicienne de 32 ans dit ne pas fermer la porte à une candidature future. «On ne sait jamais ce que l'avenir va nous apporter. J'aime apprendre. Je veux vraiment apporter un véritable changement et défendre les gens. Cette fois-ci, je passe mon tour. Mais je participe encore au processus», a-t-elle fait savoir.

Assumant la présidence du caucus national sur une base intérimaire, Mme Brosseau convoite plutôt la vice-présidence pour s'assurer, dit-elle, d'avoir suffisamment de temps à consacrer aux électeurs de son comté et à sa famille, ainsi qu'à la stratégie alimentaire du NPD.

«Il y a plusieurs dossiers que je veux traiter et je veux continuer d'être une voix forte et me battre pour les gens qui m'ont choisie pour les représenter», a conclu la députée fédérale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer