Une facture salée pour les repas à bord de l'avion gouvernemental

Le député conservateur Blaine Calkins reproche à l'équipe de... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Le député conservateur Blaine Calkins reproche à l'équipe de Justin Trudeau de faire des dépenses excessives avec l'argent des contribuables.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joan Bryden
La Presse Canadienne
Ottawa

Les passagers qui ont accompagné le premier ministre Justin Trudeau lors de ses deux premiers voyages à l'étranger ont apparemment été bien nourris.

En réponse à une question écrite soumise par les conservateurs, le gouvernement a révélé, mercredi, que le coût pour les repas et les boissons servis à bord de l'Airbus du gouvernement avait atteint un peu plus de 1300 $ par personne.

Le député conservateur Blaine Calkins a qualifié cette facture de «scandaleuse», mentionnant qu'elle représentait plus que ce que le Canadien moyen gagne en deux semaines.

Un porte-parole de la Défense nationale, qui est responsable des avions gouvernementaux, a spécifié que ce montant incluait tous les repas pour les voyages aller-retour, de même que d'autres coûts liés au service de traiteur, aux frais d'aéroport et de sécurité ou encore les taxes locales.

Daniel Lebouthillier assure que le ministère tente de limiter au maximum les coûts lorsque vient le temps de choisir un menu chez un traiteur. Mais il a ajouté que les options sont souvent restreintes lors de voyages internationaux.

La note de 1300 $ par personne inclut également les frais liés à la présence de journalistes qui couvrent les déplacements du premier ministre, mais qui sont partiellement ou complètement remboursés puisque les médias payent un montant appréciable pour obtenir une place à bord de l'avion gouvernemental.

Le bureau du premier ministre a spécifié qu'en tenant compte du nombre de personnes présentes sur chaque vol et du nombre de repas servis, les coûts réels sont de 54 $ par personne pour chaque repas.

En comparaison, le précédent gouvernement conservateur dit avoir dépensé 41,70 $ par personne en 2009 pour les repas servis sur les jets Challenger, qui sont utilisés pour de plus petites distances lors de vols au Canada ou parfois aux États-Unis.

Blaine Calkins n'a pas été convaincu par la justification du gouvernement, parlant plutôt d'une tendance de l'équipe de Justin Trudeau à faire des dépenses excessives avec l'argent des contribuables.

Les plus récents chiffres dévoilés font état de 72 040 $ pour les repas et boissons de 55 passagers - incluant plus d'une vingtaine de journalistes - lors du voyage du premier ministre en Turquie et aux Philippines en novembre pour les sommets du G20 et de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC).

Un montant de 81 383 $ additionnel a été dépensé pour 62 passagers - incluant cette fois plus d'une douzaine de journalistes - pour un voyage, toujours en novembre, à Londres, où M. Trudeau a rencontré la reine Élisabeth II, à Malte où il a assisté à un sommet du Commonwealth, et à Paris où il a participé au sommet des Nations unies sur le climat.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer