Pyrrhotite: «les libéraux aussi muets que les conservateurs», selon Aubin

Le député fédéral de Trois-Rivières, Robert Aubin.... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le député fédéral de Trois-Rivières, Robert Aubin.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le député de Trois-Rivières, Robert Aubin, a posé une question en Chambre, lundi, afin de souligner l'importance d'avoir une norme fédérale sur la qualité des agrégats servant à fabriquer du béton, et ce, afin d'éviter qu'un nouveau drame impliquant la pyrrhotite se produise au Canada.

M. Aubin tente de faire pression sur le gouvernement libéral afin qu'une norme soit adoptée qui ferait en sorte que toutes les victimes actuelles soient reconnues.

«Seul le gouvernement peut empêcher l'éclosion d'un nouvel épisode au Canada en revoyant la norme fédérale sur les agrégats du béton», a plaidé M. Aubin à Ottawa, «mais sur cette question, les libéraux sont aussi muets que les conservateurs», a-t-il déploré.

«Combien nous faudra-t-il attendre encore avant que le gouvernement n'agisse pour modifier la norme qui a donné naissance au plus grand vice de construction qu'on ait jamais vu au Canada?» a questionné le député.

La Mauricie n'est plus le seul endroit au monde à souffrir des effets catastrophiques de cette pierre. «Après Mont-Laurier, c'est le Connecticut qui fait appel à la Coalition trifluvienne», a rappelé le député Aubin en Chambre. Rappelons que cet État américain compte quelque 19 000 cas potentiels. On trouve aussi des cas de pyrrhotite en Irlande et en Espagne.

Le secrétaire parlementaire au ministre des Finances, François-Philippe Champagne, a complètement évité la question en se contentant plutôt de rappeler que «c'est le gouvernement Trudeau justement qui a pris les moyens pour donner 30 millions $ aux familles qui sont victimes...»

Le «premier ministre est allé visiter une famille pour constater les dégâts, pour leur offrir une aide psychologique et matérielle», a rappelé M. Champagne en prenant soin de ne pas parler de la norme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer